Transition énergétique : et si Elon Musk uberisait le réseau électrique ?

"L'uberisation? C'est l'expression désormais consacrée pour parler de la brutale remise en cause d'un modèle économique par de nouveaux entrants qui séduisent les utilisateurs en s'affranchissant des modes de fonctionnement habituels Une perpective qui inquiète de nombreux industriels de tous les secteurs. L'énergie n'y fait pas exception", affirme Muriel de Vericourt, rédactrice en chef du magazine Industrie & Technologies dans un edito"

Partager
Transition énergétique : et si Elon Musk uberisait le réseau électrique ?

C’est un mouvement qui se situe au carrefour des deux principales révolutions que l’industrie (je pourrais même écrire : la société) est en train de vivre. A savoir ? La transition énergétique et la transition numérique. A l’intersection de ces deux lames de fond, un changement radical de modèle, façon Uber contre les taxis, pourrait se produire.

L’idée fait peu à peu son chemin parmi les professionnels du secteur. Lesénergéticiens commencent à craindre, comme tant d’autres, de se faire "uberiser", selon l’expression désormais consacrée. De fait, les particuliers ou les sites industriels peuvent aujourd’hui piloter en temps réel leur consommation, et même produire eux-mêmes leur énergie –renouvelable-. Ce qui change tout. La distinction qui existait jusque-là entre consommateurs d’énergie et producteur (avec ou sans s, selon les pays et les époques), a brutalement été rendue caduque.

On aurait tort de sous-estimer cette évolution. Car comme dans le cas des taxis, les acteurs historiques sont bel et bien placés devant la possible remise en cause sans préavis de leur monopole, ou du moins de la situation d’oligopole qui leur était assurée. En l’occurrence, cette situation de fait était davantage liée à la technologie qu’à la réglementation. Mais la technologie évolue...

La suite est à lire sur le site d'Industrie & Technologies

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS