Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Trophées des industries numériques : MSD Santé Animale parle aux vétos

Le 13 octobre se déroulera la deuxième cérémonie des Trophées des industries numériques de L'Usine Nouvelle et L'Usine Digitale. MSD Santé Animale est nommé dans la catégorie Prix du marketing.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Trophées des industries numériques : MSD Santé Animale parle aux vétos
Trophées des industries numériques : MSD Santé Animale parle aux vétos © Avec 41 millions d’animaux de rente, la France est un acteur historique de la santé animale. Elle compte quatre des dix plus grands acteurs mondiaux du secteur.

Comment une loi peut-elle faire basculer une entreprise dans le digital ? L’histoire de l’application numérique développée par MSD Santé Animale pour le diagnostic des germes responsables de diarrhées néonatales chez les veaux en est un exemple. Il est aujourd’hui interdit avec la loi DMOS, dite loi anti-cadeaux, d’offrir des kits de diagnostic aux vétérinaires. Avec son appli, ce laboratoire a trouvé la parade. "La vaccination néonatale protège les veaux des problèmes de germes, qui représentent une grosse perte économique pour les éleveurs, explique Frédéric Schwing, chef de produit ruminants chez MSD Santé Animale. J’ai pensé le projet sur papier dès la fin 2014 avant de lancer un appel d’offres et de mettre en place un partenariat avec Vigicorp, une agence spécialisée dans le numérique."

 

Cette application est arrivée ces derniers jours sous Android et iOS. Le vétérinaire achète le kit, il effectue le diagnostic et renvoie les données, qui seront utilisées par le labo pour établir les cartes des épidémies. Pour ces informations, il est payé. Ces diagnostics permettent ensuite au labo de vendre ses vaccins. Elle dispose aussi d’un calculateur sur les avantages de l’insémination artificielle avec semence sexée pour obtenir des veaux laitiers femelles dans 95 % des cas et d’en connaître les retombées économiques. "Les veaux mâles ne valent rien du tout", rappelle Frédéric Schwing. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale