Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

TuSimple a fait rouler un camion autonome sur 130 km et sans humain à bord

La start-up TuSimple franchit une étape d'envergure avec un premier trajet sans humain à bord pour ses camions autonomes. Un poids lourd équipé de son système de conduite a parcouru 130 kilomètres en Arizona, empruntant l'une des plus grandes autoroutes des Etats-Unis.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

TuSimple a fait rouler un camion autonome sur 130 km et sans humain à bord
TuSimple a fait rouler un camion autonome sur 130 km et sans humain à bord © TuSimple

La start-up américaine TuSimple, qui se spécialise dans les systèmes de conduite autonome pour poids lourds, a complété avec succès son premier test de conduite sur route ouverte sans humain à bord. Un camion Navistar équipé de son "Autonomous Driving System" a parcouru environ 130 kilomètres entre une gare de fret située à Tucson et un centre de distribution à Phoenix, dans l'Arizona. Le trajet a pris 80 minutes.

Cette annonce a eu lieu le 29 décembre et marque une étape importante pour l'entreprise, dont l'objectif est de commercialiser sa technologie dans des camions dédiés (coconçus avec des partenaires) d'ici 2024. Elle a déjà effectué 1800 trajets dans cette zone (pour 240 000 km parcourus), et en particulier sur l'Interstate 80, une autoroute qui traverse le continent américain d'une côte à l'autre. Le test a été effectué en soirée (après 21h) et par temps dégagé.

Le transport de marchandises, un business juteux
Si des essais de conduite autonome (et même un service pseudo-commercial opéré par Waymo) ont déjà eu lieu en Arizona, TuSimple est en avance sur le marché du poids lourd. Ces véhicules n'ont pas les mêmes contraintes (poids, cargaison, inertie, vitesse d'accélération et de freinage...). La start-up entend poursuivre ses tests sans humain à bord en 2022, l'objectif étant de démontrer qu'il est possible d'opérer commercialement des camions autonomes sur ce tronçon spécifique avant d'étendre ses opérations ailleurs.

D'un point de vue économique, l'opportunité que représente les camions autonomes est conséquente. Les chauffeurs routiers se font rares (en particulier aux Etats-Unis) tandis que la demande ne baisse pas avec l'essor de l'e-commerce. TuSimple se targue d'avoir déjà prêt de 7000 camions commandés, dont une centaine récemment annoncée de la part du logisticien DHL.

Le groupe Volkswagen fait partie des partenaires avec lesquels la start-up codéveloppe ces futurs véhicules. A noter que cette première génération nécessitera encore une intervention humain lors du chargement et déchargement des marchandises, ainsi que pour manœuvrer dans ces zones.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.