Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Tweeter, le Twitter avec deux "e" qui cartonne en Bourse

Le 3 octobre, Twitter a annoncé son intention de lever un milliard de dollars pour son entrée en Bourse. De quoi affoler l’ouverture de Wall Street le lendemain, à tel point que les financiers ont sans le vouloir fait s’envoler le cours d’une autre action, celle de Tweeter Home Entertainment Group, une entreprise d’équipements électroniques grand public en faillite depuis 2008.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Tweeter, le Twitter avec deux e qui cartonne en Bourse
Tweeter, le Twitter avec deux "e" qui cartonne en Bourse

Une imposture pas vraiment intentionnelle, mais qui a rapporté gros. Le 4 octobre, la bourse de New York s’enflamme suite aux annonces faites par le site de micro-blogging Twitter la veille au soir. Le réseau social en pleine croissance souhaite parvenir à lever jusqu’à un milliard de dollars lors de sa prochaine entrée en Bourse sous le code TWTR.

Quelques heures après l’ouverture de Wall Street, l'agence de régulation américaine (Finra) remarque des mouvements suspects autour du titre TWTRQ, celui de l’entreprise Tweeter Home Entertainment Group, un détaillant en équipements électroniques grand public encore coté mais placé sous le régime américain des faillites depuis 2008.

La Finra s’aperçoit que les financiers confondent alors la petite société avec le géant de l’internet, pourtant pas encore coté. Après une envolée du titre de Tweeter jusqu'à +2200%, la Finra a suspendu l'action du détaillant en faillite.

Les transactions sur la valeur Tweeter ont eu le temps de franchir les 10 millions de titres, quand sa capitalisation boursière ne dépassait pas quelques centaines de milliers de dollars avant vendredi.

La bulle autour de Tweeter devrait éclater dès l'ouverture de Wall Street ce 7 octobre, n'en déplaise au fonds d'investissement Schultze Asset Management, le propriétaire des actifs de Tweeter Home Entertainment Group depuis sa liquidation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale