Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Twitter introduit en Bourse "d'ici début 2014" ?

Le milliardaire saoudien, le prince Alwalid Ben Talal, actionnaire de Twitter, s'attend à une introduction en bourse du site de microblogging d'ici "fin 2013 - début 2014". Il ne compte vendre aucune de ses actions à cette occasion.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Twitter a annoncé le 12 septembre avoir lancé les démarches en vue d'une introduction en bourse. Mais à quelle échéance ? Le prince Alwalid Ben Talal, neveu du roi Abdallah d'Arabie saoudite et propriétaire de la société d'investissement international Kingdom Holding, a investi 300 millions de dollars dans le capital du réseau social fin 2011. Il s'attend à une introduction en bourse dans les prochaines semaines.

"Il est clair que la rapidité avec laquelle ils avancent montre qu'ils aimeraient lancer la cotation au plus tôt. Je pense qu'elle aura lieu soit cette année soit au début de l'an prochain", a-t-il dit à Reuters dans un entretien téléphonique. "Twitter est un investissement très stratégique pour nous. (...) Nous avons investi 300 millions de dollars dans le société. Ce qui signifie que nous vendrons zéro, rien, lors de l'introduction en Bourse", a-t-il déclaré, sans préciser s'il envisageait d'en acheter d'autres à cette occasion.

Une valorisation "au delà des 15 milliards de dollars" ?

Twitter a fait savoir le 12septembre qu'il avait déposé un dossier d'introduction en Bourse, première étape d'une mise sur le marché d'un champion de la Silicon Valley qui promet d'être aussi suivie que celle du réseau social Facebook l'an passé.

Le groupe est évalué par des investisseurs privés à plus de 10 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros). Alwalid estime pour sa part que la valorisation pourrait aller bien au-delà. "Nous entendons dire que la société est valorisée entre 14 et 15 milliards de dollars, mais il y a eu des transactions qui la valorisent davantage. Nous pensons qu'elle pourrait valoir plus".

Avec Reuters (Mirna Sleiman, Juliette Rouillon)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media