Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Twitter offre ses données pour la recherche

Twitter a beau décevoir Wall Street, le site de micro-blogging veut prouver son utilité publique et lance un nouveau programme dédié au partage de ses données avec les chercheurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Twitter offre ses données pour la recherche
Twitter offre ses données pour la recherche © oiseau Twitter

Twitter, qui vient d'annoncer des résultats en hausse mais un ralentissement de la croissance de son nombre d'utilisateurs, lance un nouveau programme intitulé "Twitter Data Grants" à l'attention de la recherche. Les chercheurs et instituts de recherche ont jusqu'au 15 mars pour postuler au programme, afin d'accéder aux données du site pour leurs projets. Le programme s'effectue avec l'un des revendeurs officiels de données Twitter, Gnip.

Données d'utilité publique

Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, qui rassemblent des informations parfois très personnelles sur des millions d'utilisateurs, jouent un rôle important dans l'archivage de la connaissance. Ce rôle peut-être lié à des phénomènes sociaux et historiques, comme les révolutions. Facebook est d'ailleurs accusé de faire disparaitre des pans de l'Histoire en supprimant des pages de dissidents syriens.

Mais les données compilées par ces réseaux peuvent aussi s'avérer déterminantes pour les chercheurs dans les domaines de la science et de la santé notamment. Facebook avait par exemple été utilisé par des chercheurs pour établir une cartographie des Américains les plus enclins à l'obésité, un fléau aux Etats-Unis. Surtout, ces données permettent des recherches de grande ampleur, qui coûteraient une fortune à l'échelle de millions d'individus.

Twitter s'allie avec les scientifiques

Twitter a donc décidé de capitaliser sur ce rôle d'utilité publique en établissant un programme qui permettrait aux chercheurs d'avoir accès gratuitement aux données publiques et archivées du site, mais aussi de travailler avec les ingénieurs et scientifiques spécialisés de Twitter. Le site avait déjà permis de tracer l'expansion du virus de la grippe en janvier 2013.

"Avec plus de 500 millions de tweets par jour, Twitter a de nombreuses données dont on peut extraire des analyses", explique le site sur son blog. Les chercheurs n'auront toutefois accès qu'aux données concernant leur projet.

Nora Poggi

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale