Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Twitter pousse un service de partage de photos à la fermeture

Actus Reuters Twitpic, un service de partage de photos sur Twitter crée en 2008, a annoncé le 4 septembre qu'il allait fermer sous la pression du site de microblogging, qui propose depuis peu une fonction identique.

mis à jour le 05 septembre 2014 à 07H05
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Twitter pousse un service de partage de photos à la fermeture
Twitter pousse un service de partage de photos à la fermeture

Twitter qui offre depuis peu un service de partage de photos pousse Twitpic, qui propose le même type d'offre depuis 2008, à la fermeture. Le différend porte sur la volonté de Twitpic de se faire reconnaître en tant que marque, ce que Twitter semble considérer comme une violation de sa propre marque.

Noah Everett, le fondateur du service de partage de photos, a déclaré sur un blog le 4 septembre que Twitter avait récemment contacté sa société pour exiger qu'il abandonne sa demande. Selon Everett, si Twitpic ne s'y conformait pas, son service pourrait perdre l'accès aux API (interfaces de programmation) de Twitter.

pas de ressources pour lutter

Grâce aux API les programmeurs peuvent s'assurer que leurs logiciels fonctionneront correctement dans un environnement donné. "Malheureusement, nous n'avons pas les ressources pour lutter avec un aussi grand groupe que Twitter afin de défendre notre marque que nous croyons de tout coeur nous revenir de droit. Par conséquent, nous avons décidé de fermer Twitpic", écrit Noah Everett.

Twitter, qui compte 271 millions d'utilisateurs mensuels, a déclaré être "triste" de voir Twitpic fermer son service. "Nous encourageons les développeurs à construire autour de Twitter, comme Twitpic l'a fait pendant des années, et nous voulons qu'il soit clair qu'ils pourront continuer à utiliser le nom Twitpic. Bien sûr, nous devons aussi protéger notre marque, et cela inclut les noms liés à notre marque", a ajouté Twitter.

Ce n'est pas la première fois que Twitter a un litige avec des services ou des applications tierces qui utilisent son réseau. En 2011, Twitter a temporairement bloqué UberTwitter, une application mobile qui facilitait l'utilisation de Twitter. Le site de microblogging avait alors considéré qu'UberTwitter violait sa marque et ses conditions générales d'utilisation.

Avec Reuters

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale