Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber appelle ses clients à défendre son service UberPOP via une pétition en ligne

Alors qu'une décision cruciale du tribunal de commerce de Paris est attendue dans les prochaines heures, le service de VTC Uber appelle ses clients à le soutenir via une pétition et une mobilisation sur Twitter.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber appelle ses clients à défendre son service UberPOP via une pétition en ligne
Uber appelle ses clients à défendre son service UberPOP via une pétition en ligne © Uber

Uber tente de sauver son service controversé UberPOP en France. Plusieurs concurrents ont attaqué l'acteur américain, l'accusant de concurrence déloyale. Uber avait déjà été condamné mi-octobre à une amende de 100 000 euros pour avoir présenté UberPOP comme du covoiturage. La justice considère qu'il s'agit en réalité d'une offre payante de transport entre particuliers qui ne dit pas son nom. Saisi en référé, le tribunal de commerce de Paris dira le 21 novembre si Uber pourra continuer à proposer ce service.

attaques contre les lobbies... et thomas thevenoud

Dans l'attente de ce jugement, Uber mobilise ses clients pour défendre le service déjà adopté par 160 000 passagers dans six villes de France. Le service de VTC a envoyé un message à ses clients pour les inciter à signer une pétition, et envoyer des messages de soutien sur les réseaux sociaux derrière le mot clé #ouiPOP.  Une décision négative pourrait "mettre en danger la mobilité partagée et l’innovation dans le transport" alerte Uber.

Celui-ci rappelle que les attaques de Transdev, "qui jouit depuis des décennies d’une situation de quasi monopole sur les transports collectifs français", s'appuient sur une loi " votée en urgence cet été, sous la pression de lobbies cherchant à protéger leur rente, et au détriment des consommateurs qui n’ont pas été consultés". "Cette loi était portée par un député, Thomas Thévenoud, ministre éphémère, dont l’absence de crédibilité ne fait aujourd’hui plus de doute", tacle Uber.

Uber espère récolter 50 000 signatures, et ce 20 novembre à la mi-journée, il n'est pas loin de remplir cet objectif, avec plus de 39 000 paraphes de soutien.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale