Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber déplace les gens, les pizzas, les tables basses...

Les taxis parisiens ne vont plus être les seuls à scruter les moindres faits et gestes d'Uber. Les restaurateurs qui livrent à domicile vont également commencer à décrypter la stratégie de la licorne de San Francisco : elle va lancer très prochainement dans la capitale un service de livraison de repas en moins de 10 minutes, poursuivant ainsi sa politique de diversification. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber déplace les gens, les pizzas, les tables basses...
Uber déplace les gens, les pizzas, les tables basses... © Uber

Les mobinautes parisiens qui rêvent d'une soirée pizza n'auront même plus besoin de se déplacer jusqu'au coin de la rue : Uber a annoncé ce 12 octobre le lancement imminent dans la capitale tricolore de son service de livraison de repas à domicile, UberEATS, comme le dévoile le site Maddyness.

 

Les  gourmands pourront se faire livrer chez eux, au bureau, ou ailleurs, un repas choisi chez l'un des restaurateurs partenaires, en moins de 10 minutes. Ce service a déjà été déployé dans neuf villes, dont une en Europe : Barcelone. La société de VTC avait savamment orchestré son coup, en y lançant l'application en février 2015, à l'occasion du grand rendez-vous des accros de la technologie, le Mobile World Congress.

 

Livraison d'objets à domicile

 

Non content de poursuivre son offensive dans le secteur des VTC (Uber a annoncé début octobre une baisse de 20% de ses tarifs à Paris, pour contrer les nouvelles offres jeunes des compagnies de taxis), la licorne de San Francisco continue sa diversification initiée en 2014.

 

En parallèle de la livraison de repas à domicile, elle a annoncé en janvier 2015 le lancement à Hong Kong d'UberCargo, un service qui permet de transporter et de livrer toutes sortes d'objets. L'entreprise a également expérimenté la livraison par coursiers à vélo à New York en 2014.

 

Pour se développer vitesse grand V sur le marché de la logistique, la start-up à succès a lancé un département spécial baptisé "Uber Everything", qui vise à tisser les partenariats et créer les services de livraison dont les particuliers et les professionnels pourraient avoir besoin. Cette stratégie semble convaincre les investisseurs : rien qu'entre janvier et septembre 2015, le géant du VTC a levé 4,9 milliards de dollars.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale