Aux Etats-Unis, Uber Eats teste la livraison de repas par drone avec McDonald's

Uber Eats a annoncé le 12 juin 2019 le début des tests pour livrer des repas par drone. Dans un premier temps, ces tests auront lieu dans la région de San Diego, au sud de la Californie, avec son partenaire McDonald's.

Partager
Aux Etats-Unis, Uber Eats teste la livraison de repas par drone avec McDonald's

Bientôt des hamburgers au-dessus de nos têtes ? Uber Eats a annoncé, mercredi 12 juin 2019 à Washington, le début de tests pour livrer des repas par drone. Dans le cadre du programme pilot d’intégration (IPP), destiné à tester ce type de dispositif, la Federal Aviation Administration (FAA) vient tout juste d’accorder à Uber Eats l’autorisation de tester la livraison aérienne de repas, à San Diego en Californie, en partenariat avec McDonald's.

Uber elevate et Uber eats

En combinant la technologie d'Uber Elevate, notamment déployée pour les futurs taxis volants Uber, et la logistique déployée par Uber Eats, la société souhaite révolutionner les services de livraison de denrées alimentaires. Grâce à Elevate Cloud Systems, une solution de gestion de l'espace aérien, Uber sera en mesure de faire voler les drones, les adresser à un point de livraison et les faire atterrir indépendamment. Elevate Cloud Systems informe également de l'approche de la livraison Uber Eats. Cependant, le drone ne livre pas directement au domicile. Pour le moment, un livreur prendra le colis en charge pour le remettre au client.

Préparer le futur taxi volant

A terme, l'idée serait de faire atterrir les drones directement sur des voitures garées au plus près du client grâce à un système de reconnaissance par QR Code. Uber souhaite également tirer profit des informations fournies pas les drones Uber Eats pour développer le réseau d'Uber Elevate.

Uber n'est pas le seul acteur à se lancer dans la livraison de produits alimentaires par drone. Ce projet rappelle notamment les tests de Google en Australie.

Les autorisations récentes concernant les vols de drones dans les espaces urbains créent des inquiétudes. Uber se veut néanmoins rassurant quant à la sécurité de ce dispositif. "Nous travaillons en étroite collaboration avec la FAA pour nous assurer que nous répondons aux exigences et que nous accordons la priorité à la sécurité", a déclaré Luke Fischer, chef des opérations aériennes chez Uber Elevate, dans un communiqué.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS