Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Covid-19 : Uber et Lyft poussés à revoir leurs objectifs à la baisse

Uber et Lyft, qui ont réalisé leur IPO l'année dernière, ont annoncé à quelques jours d'intervalle révoquer leurs résultats prévisionnels pour l'année. Les deux acteurs américains du VTC sont fortement affectés par la pandémie de Covid-19 qui implique le confinement de la population dans de nombreuses villes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Covid-19 : Uber et Lyft poussés à revoir leurs objectifs à la baisse
Covid-19 : Uber et Lyft poussés à revoir leurs objectifs à la baisse © Lyft

Uber et Lyft ne sont pas encore rentables et souhaitaient l'être respectivement fin 2020 et fin 2021. Mais la pandémie de Covid-19 chamboule leurs plans et va probablement les pousser à revoir leurs estimations à la baisse puisque les deux acteurs voient leurs activités chuter drastiquement. Uber tente de multiplier les initiatives afin de poursuivre ses activités, même de façon réduite. Mais cela ne sera sans doute pas suffisant.

 

Des courses gratuites qui coûtent cher

A quelques jours d'intervalles, les deux concurrents ont annoncé annuler leurs prévisions pour l'année 2020. Compte de la nature évolutive de la pandémie de Covid-19 et les conséquences encore très incertaines sur le secteur à l'échelle mondiale, Uber affirme qu'il est "impossible de prévoir avec précision l'ensemble des effets de la pandémie sur ses résultats financiers futurs". Un sentiment partagé par son concurrent qui explique : "La pandémie a commencé à avoir un effet négatif sur les affaires, et le volume de courses, courant mars, ce qui a continué en avril".

 

Lyft, qui va présenter ses résultats trimestriels le 6 mai, fera à cette occasion une mise à jour de ses objectifs pour l'année. Mais l'entreprise ne donne que très peu d'indications. Elle ajoute vouloir détailler lors de cette conférence ce qu'elle met en œuvre pour renforcer sa structure financière, améliorer ses coûts structurels et soutenir les chauffeurs présents sur sa plate-forme.

 

Uber, qui tiendra sa conférence le 7 mai, rappelle d'ores et déjà avoir promis 10 millions de courses et livraisons gratuites destinées à aider les personnels soignants et les personnes vulnérables durant le confinement. Des mesures de solidarité qui vont pénaliser les résultats de l'entreprise : Uber entend comptabiliser ce programme qui devrait engendrer des baisses de revenus situés entre 17 à 22 millions de dollars lors du premier trimestre et 60 à 80 millions de dollars lors du second trimestre. Un coût financier qui devrait se faire sentir sur ses résultats.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media