Uber et Waymo nouent un partenariat sur les camions autonomes

Uber noue un partenariat avec Waymo, la filiale de Google qui développe des véhicules autonomes. Les deux entreprises souhaitent proposer les camions autonomes équipés de la technologie Waymo sur la plateforme Uber Freight de mise en relation d'entreprises ayant un besoin logistique avec des transporteurs routiers.

 

Partager
Uber et Waymo nouent un partenariat sur les camions autonomes

Ce n'est pas un long conflit judiciaire à propos d'un vol de secrets industriels qui empêche des entreprises de nouer un partenariat. Uber Freight, la filiale de l'entreprise de VTC spécialisée dans le transport de marchandises, a annoncé le 7 juin 2022 avoir noué un partenariat avec Waymo. La filiale d'Alphabet développe, depuis de nombreuses années, un système de conduite autonome qui puisse être utilisé avec des voitures, dans le cadre d'un service de robot taxi, ainsi qu'avec des camions. Ce service étant connu sous le nom de Waymo Via.

Des camions autonomes Waymo sur Uber Freight

Uber Freight et Waymo Via parlent d'un partenariat stratégique sur le long terme afin de rapprocher leurs technologies et déployer à grande échelle des camions autonomes sur le réseau Uber Freight. Ce dernier met en relation des entreprises ayant besoin de transporter des marchandises avec des chauffeurs de camions. Le but de ce partenariat est de permettre aux transporteurs qui achèteront des camions équipés de la technologie de conduite autonome Waymo Driver de proposer facilement leurs services sur l'application Uber Freight.

Uber parle d'une expérience simplifiée pour l'intégration, la réservation et l'exécution des chargements ainsi que le paiement. Le partenariat comprend une intégration profonde de leurs produits respectifs. La collaboration sur le long terme comporte également le développement d'outils et de l'infrastructure nécessaires à la mise en circulation des camions autonomes. Les partenaires évoquent une vision ou les camions autonomes s'occupent de la longue distance et les conducteurs le transport sur les courtes distances, au début et à la fin. Allant dans ce sens, ils vont réfléchir aux meilleurs hubs possibles pour faciliter ces transferts de la conduite autonome à la conduite manuelle.

Et les robots taxis ?

Les camions autonomes visent à répondre à une demande croissante de transport de marchandises et une pénurie de chauffeur routier. L'annonce de ce partenariat intervient alors même qu'il y a peu les deux sociétés s'écharpaient devant les tribunaux. Waymo accusait Uber de "vol de secrets industriels et violation de brevets". Les deux sociétés ont finalement conclu un accord surprise en 2018. Anthony Levandowski, l'ingénieur au cœur du conflit, a été condamné pour le vol de près de 14000 dossiers confidentiels avant d'être gracié par le président sortant Donal Trump.

Depuis Uber a arrêté sa recherche autour de la conduite autonome et revendu sa division menant ces travaux. En parallèle, l'entreprise a fait des appels du pied à Waymo. Le CEO de l'entreprise de VTC, Dara Khosrowshahi, ayant déclaré que ce serait une bonne chose pour Waymo que ses véhicules autonomes rejoignent sa plateforme d'Uber. Si le partenariat concerne uniquement les camions autonomes, à l'avenir pourrait-il être étendu au service de robot taxi ? Pour l'instant Waymo semble vouloir contrôler cette partie de son activité et déployer lui-même son propre service.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS