Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber investit dans Lime, start-up qui propose des… trottinettes électriques en libre-service

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Lime a annoncé lundi 9 juillet 2018 avoir réalisé une levée de fonds de 335 millions de dollars. La start-up proposant des trottinettes électriques en libre-service explique aussi être en discussion avec Uber. Les deux entreprises souhaitent conclure un partenariat afin que les trottinettes de Lime soient proposées sur l'application de l'entreprise de VTC.

Uber investit dans Lime, start-up qui propose des… trottinettes électriques en libre-service
Uber investit dans Lime, start-up qui propose des… trottinettes électriques en libre-service © Lime/DR

Après les vélos, les trottinettes électriques en libre-service. Uber a participé à la dernière levée de fonds de Lime, start-up américaine proposant des trottinettes électriques en libre-service qui a débarqué à Paris vendredi 22 juin 2018. Lime a annoncé lundi 9 juillet 2018 avoir levé 335 millions de dollars. Si cette levée de fonds a été menée par GV, Alphabet et Uber y ont participé. Lime est désormais valorisée à 1,1 milliard de dollars, annonce Bloomberg.

 

Une prise de participation dans Lime... avant un rachat ?

Au-delà de cette prise de participation, Lime précise être en discussions avec Uber pour conclure rapidement un partenariat permettant à l'entreprise de VTC d'ajouter les trottinettes électriques en libre-service sur son application et d'apposer son logo sur les trottinettes de Lime, détaille la start-up dans un communiqué.

 

Uber avait conclu un partenariat similaire avec Jump Bikes avant de racheter la start-up pour 100 millions de dollars en avril 2018. Et souhaite étendre ce service pour proposer des vélos en libre-service dans un nombre croissant de villes. N’y-a-t-il pas un risque de cannibalisation de sa propre activité ? Surtout qu’Uber a déposé une demande auprès de la ville de San Francisco pour déployer sa propre flotte de trottinettes en libre-service…


Vers une plateforme multi-modale

Uber explique à Bloomberg s’être penchée sur l’auto-canibalisation à travers son histoire. L’entreprise de VTC a commencé par ébranler son service original de VTC en proposant des courses moins chères en pooling. Avec le rachat Jump et maintenant sa prise de participation dans Lime, Uber confirme son objectif de devenir une plate-forme multi-modale. Et elle n’est pas la seule à se diversifier. Son concurrent américain Lyft a récemment racheté Motivate qui opère des flottes de vélos en libre-service et a aussi déposé une demande auprès de la ville de San Francisco pour opérer des trottinettes en libre-service. La concurrence est rude entre les deux entreprises de VTC.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale