Uber lance une option pour commander des taxis à Paris

Uber ajoute une option pour commander un taxi à Paris. Elle était attendue puisque l'entreprise de VTC a déjà lancé des offres de ce type aux Etats-Unis, en Italie ou encore en Espagne.

Partager
Uber lance une option pour commander des taxis à Paris

Uber annonce ce 12 octobre 2022 étendre son offre de mobilité aux taxis à Paris. Un choix "Uber Taxi" est désormais disponible sur l'application, comme c'est déjà le cas dans certaines villes américaines ou italiennes.

500 taxis indépendants

L'option taxi est représentée par une voiture jaune et non pas noire (la couleur traditionnelle pour la représentation des VTC). En la sélectionnant, "les passagers seront mis en relation avec le taxi le plus proche de la même manière qu'ils sont mis en relation avec les options VTC déjà disponibles sur Uber."

Une fourchette de prix apparaît avant que le client ne confirme la course. Il est difficile, voire impossible, d'afficher un prix fixe puisque celui-ci dépend notamment de la circulation. Le prix final est déterminé par le taximètre du véhicule et est entré sur l'application par le chauffeur lui-même. De même, avant d'accepter la course, les chauffeurs de taxi voient une estimation de son montant, ainsi que des lieux exacts de prise en charge et de dépose.

L'entreprise de VTC affirme que 500 taxis indépendants ont déjà rejoint l'application. Elle présente cela comme un complément de revenus pour eux : cela leur évite de chercher des passagers ou d'attendre dans les stations de taxis. Pour l'instant l'accès au système de réservation d'Uber est gratuit mais l'entreprise réfléchit à un système de frais de service adapté pour l'année prochaine.

Vers une plateforme de mobilité

Cette option était impensable il y a quelques années encore pour l'entreprise américaine, qui a fêté ses 10 ans en France l'année dernière. Elle s'est imposée dans l'Hexagone, comme dans d'autres pays, malgré la très forte contestation des chauffeurs de taxi qui ont multiplié les manifestations à son arrivée. A Paris, Uber emboîte le pas de son concurrent Freenow, détenu par Daimler et BMW, qui propose cette option depuis juin dernier à ses utilisateurs.

Mais ce n'est pas le premier partenariat de ce type pour Uber, qui a annoncé des accords similaires aux Etats-Unis (New-York, San Francisco), en Italie, en Espagne (Madrid), en Allemagne, en Australie, en Turquie, en Corée du Sud et à Hong-Kong. Cela s'inscrit dans une stratégie visant à devenir une plateforme multimodale en proposant différents moyens de mobilité sur son application. "Avec le lancement de l’option Uber Taxi, Uber continue d’offrir toujours plus d’options de mobilité", résume Laureline Serieys, General Manager d’Uber en France. Uber propose notamment des trottinettes et vélos électriques en libre-service sur son application.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS