Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber rachète Routematch, spécialiste des logiciels dédiés aux transports en commun

Le géant du VTC a annoncé ce 16 juillet le rachat de la société américaine Routematch, spécialiste des solutions logicielles dédiées aux transports en commun, qui confirme la volonté de transformer Uber en plateforme MaaS (Mobility-as-a-Service).
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber rachète Routematch, spécialiste des logiciels dédiés aux transports en commun
Uber rachète Routematch, spécialiste des logiciels dédiés aux transports en commun © piqsels

Uber poursuit ses emplettes. Le géant du VTC, qui connaît certaines difficultés financières liées à la pandémie de Covid-19, a annoncé ce jeudi 16 juillet l’acquisition de Routematch, qui édite des solutions logicielles pour les gestionnaires des transports en commun. Le montant de cette acquisition, qui survient quelques jours à peine après celle du spécialiste de la livraison Postmates, n’est pas précisé. Pepper Harward, le dirigeant de la start-up qui emploie 170 personnes, conserve son poste.

Une stratégie de diversification pour compenser les pertes liées à la pandémie
Société américaine basée à Atlanta – et pas forcément très connue en Europe – Routematch a mis au point une plateforme qui permet de planifier un trajet, suivre le véhicule ou le paiement des usagers. Elle fournit par ailleurs des outils pour les trajets à itinéraire fixe comme, ceux empruntés par les bus. Créée dans les années 2000, elle est à date utilisée par plus de 500 sociétés de transport en commun.

Cette opération financière témoigne de l’intérêt d’Uber pour les services de mobilité urbaine et plus particulièrement sa volonté de devenir un éditeur de logiciels SaaS incontournable pour les sociétés de transport des personnes. Le géant du VTC développe des services dans ce secteur depuis 2015.

En 2019, Uber avait annoncé, après un premier test à Denver, l’intégration des transports en commun dans son application et ce dans plusieurs villes, dont Paris, San Francisco et Mexico. Les utilisateurs peuvent ainsi consulter les itinéraires, avec des informations en temps réel sur l'état des transports ainsi que sur les horaires de départ et d'arrivée. Les itinéraires pour se rendre à pied aux stations de bus, métro ou RER sont aussi indiqués.

Ce tournant vers une même plateforme MaaS (Mobility-as-a-Service) va permettre aux utilisateurs de payer aussi bien un ticket de bus qu'un trajet en VTC. Cette stratégie de diversification, qui lui permet d'accroître considérablement son nombre d'utilisateurs et d'avoir différentes sources de revenus, est particulièrement d’actualité pour le champion américain du VTC, qui a licencié le quart de ses effectifs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media