Uber réfléchirait à réduire ses effectifs de 20%

Une nouvelle vague de licenciements à venir chez Uber ? L'entreprise de VTC réfléchirait à réduire ses effectifs de 20%, selon The Information, ce qui représenterait une suppression de près de 5 400 postes.

 

Partager
Uber réfléchirait à réduire ses effectifs de 20%

Uber subissant une très forte baisse de son activité de VTC en raison de l'épidémie de Covid-19, ses responsables réfléchiraient à supprimer 20% de ses effectifs, rapporte The Information mardi 28 avril 2020. Ce sont près de 5 400 emplois qui pourraient être concernés par ces licenciements sur un total de 27 000 personnes salariés à travers le monde.

Déjà des vagues de licenciement en 2019

Les licenciements ne sont pas encore finalisés, ajoute The Information, et pourraient être annoncés par vagues successives dans les semaines à venir. Uber, poussé à revoir ses résultats annuels à la baisse en raison de la baisse de son activité, doit présenter ses résultats trimestriels le 7 mai. Peut-être que l'entreprise de VTC en dira un peu plus sur ce sujet à ce moment-là.

De telles vagues ont déjà eu lieu au sein de l'entreprise de VTC. Suite à son introduction en bourse, Uber a lancé un plan de restructuration ayant conduit à la suppression de plus de 1 100 emplois entre juillet et octobre 2019. Trois vagues de licenciements successives ayant eu pour but de repenser l'organisation de la société et assainir ses finances.

Thuan Pham, CTO depuis 2013, démissionne

Alors que la période est compliquée pour Uber, son CTO Thuan Pham a démissionné, ajoute The Information. Cette information a été confirmée dans un document officiel diffusé par Uber auprès des autorités américaines. Thuam Pham est l'un des cadres présent dans la société depuis le plus longtemps puisqu'il est arrivé en 2013 sous l'ère Travis Kalanick. Sa démission intervient alors que de nombreux licenciement dans la division ingénieurs sont en jeu. Plus de 800 personnes sur les 3 800 ingénieurs travaillant dans cette entité pourraient être congédiés, selon The Information.

Le modèle d'Uber semble vaciller. Si l'entreprise a réussi aux files des mois à renforcer son activité Eats de livraison de nourriture à domicile, elle reste encore très dépendante des résultats de son activité originelle de VTC. Celle-ci est quasiment à l'arrêt dans de très nombreuses villes en raison de l'épidémie de Covid-19 dont l'évolution est très incertaine. Le CEO d'Uber Dara Khosrowshahi a, quant à lui, déclaré que les réservations brutes ont chuté de 70% dans la plupart des villes majeurs où est implanté son service de VTC, précise The Verge. Uber tente de se diversifier pour poursuivre ses activités, mais cela semble loin d'être suffisant.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS