Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber rouvre son service de courses partagées à Paris

La plateforme de VTC a relancé son service de partage de trajets, anciennement Uber Pool, désormais rebaptisé Uber X Share. Permettant de payer ses courses moins cher, il avait été suspendu au moment de la pandémie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber rouvre son service de courses partagées à Paris
Uber rouvre son service de courses partagées à Paris © © Uber

Uber Pool est mort en 2020, vive Uber X Share. L'entreprise de VTC a relancé le 25 août son service de courses partagées sous ce nouveau nom, après l'avoir suspendu en mars 2020 au moment du premier confinement. Déjà réactivé dans certaines villes américaines, il fait son retour à Paris seulement pour le moment. La capitale est la première ville européenne à en profiter.

Uber affirme que les clients pourront économiser jusqu'à 30% du prix d'un trajet. En moyenne, l'économie devrait s'élever à 10% par rapport à un trajet en Uber X (l'option classique). Plus le détour par rapport à un trajet direct est long, plus l'économie sera importante. 
 

de nouvelles options à la rentrée

Uber X Share réserve ses courses à des clients qui voyagent seuls, dans la même direction. Le nombre maximum de passagers en covoiturage est limité à trois. La durée du détour est censée ne pas dépasser huit minutes, selon les conditions générales du service aux Etats-Unis.

Uber Pool avait été lancé en 2014. Le service séduisait particulièrement la tranche des 18-34 ans, qui représentaient 56% des utilisateurs, rappelle BFMTV, souvent pour effectuer des trajets Paris-banlieue de nuit. Sa réactivation via Uber X Share a déjà eu lieu dans plusieurs villes américaines en juin dernier, et fin 2021 dans quelques villes du continent africain et australien.

Uber France annonce par ailleurs dans Le Parisien une nouvelle option premium pour la rentrée, permettant aux utilisateurs d'effectuer une réservation ferme. Les usagers sont en effet confrontés depuis plusieurs mois à des annulations intempestives après avoir effectué leur réservation, en raison d'un nombre de chauffeurs insuffisant et de nouvelles options les autorisant à sélectionner leurs courses. La plateforme de VTC dédommagera en outre ces clients par le biais de mails d'excuses contenant des offres promotionnelles.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.