Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber s'empare d'Autocab pour s'étendre au Royaume-Uni

Uber rachète l'entreprise britannique Autocab, qui développe des logiciels de gestion des réservations et de répartition des courses à destination des sociétés de taxis et de chauffeurs privés. Une acquisition qui va permettre à Uber de s'étendre au Royaume-Uni en proposant à ses clients les services des sociétés utilisant Autocab dans les villes où il n'est pas présent.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber s'empare d'Autocab pour s'étendre au Royaume-Uni
Uber s'empare d'Autocab pour s'étendre au Royaume-Uni © Uber

Uber poursuit ses emplettes. L'entreprise de VTC a annoncé jeudi 6 août 2020 racheter Autocab, qui fournit aux employeurs privés et aux sociétés de taxis un logiciel leur permettant de gérer les courses et répartir les chauffeurs. Cette acquisition, dont le montant n'est pas précisé, va permettre à Uber de s'étendre considérablement au Royaume-Uni.

Uber va desservir 170 locations contre 40
Désormais, Uber pourra mettre en relation ses clients avec les chauffeurs privés et taxis qui utilisent le logiciel d'Autocab. L'entreprise de VTC prévoit ainsi de desservir 170 locations outre-Manche, contre 40 aujourd'hui. A l'inverse, ces chauffeurs pourront aussi accéder à la plateforme d'Uber pour réaliser des courses de VTC mais aussi des livraisons. "En travaillant avec Uber nous pouvons décupler nos ambitions, en proposant des centaines de milliers de voyages supplémentaires à nos clients, et en aidant à consolider dans leurs communautés locales la place des opérateurs agréés", commente Safa Alkatab, le CEO d'AUtocab, dans un communiqué.

L'intégration entre les deux applications se fera uniquement sur les marchés où Uber n'est pas encore présent, précise Bloomberg. L'entreprise de VTC pourrait aussi étendre cette intégration à d'autres pays que le Royaume-Uni puisque Autocab assure être présent dans une trentaine de pays. Autocab va rester largement indépendante, ajoute Uber dans un communiqué, et continuer à fournir des technologies aux entreprises de taxis et de chauffeurs privés à travers le monde.

En difficulté Uber cherche à étendre ses activités
Cette acquisition intervient juste après celle de Routematch, un spécialiste des logiciels dédiés aux transports en commun, et du service de livraison de repas Postmates. Si Uber a été affecté par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement prises dans de nombreux pays, cela ne freine pas son développement et la firme profite de la crise pour racheter d'autres sociétés.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media