Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber rachète son concurrent Careem pour 3 milliards de dollars

Uber rachète son concurrent Careem basé à Dubaï. L'entreprise américaine de VTC débourse 1,4 milliard de dollars en cash auquel s'ajoute 1,7 milliard de dollars en titres qui seront convertibles en actions pour se renforcer au Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie du Sud.
mis à jour le 26 mars 2019 à 12H40
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber rachète son concurrent Careem pour 3 milliards de dollars
Uber rachète son concurrent Careem pour 3 milliards de dollars © Flickr - Mark Warner https://www.flickr.com/photos/senatormarkwarner/

[Mise à jour 26/03/2019] Uber a annoncé mardi 26 mars 2019 racheter son concurrent Careem pour 3,1 milliards de dollars. L'offre d'Uber se compose de 1,4 milliard de dollars en cash et 1,7 milliard de dollars en titres qui seront convertibles en actions, comme l'avait dans un premier temps annoncé Bloomberg. L'entreprise américaine de VTC espère clore ce rachat au premier semestre 2020.

 

Careem est le concurrent direct d'Uber sur le transport de personnes, la livraison de nourriture et les services de paiement au Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie du Sud. La start-up fondée en 2012 à Dubaï est présente dans plus de 15 pays et 90 villes. Elle revendique 30 millions d'utilisateurs. Careem deviendra une filiale d'Uber et continuera d'opérer ses services dans cette région du globe sous sa propre marque, explique Uber dans un communiqué.

 

Uber obligé de se retirer de certains marchés

Un tel rachat conforte la position d'Uber au niveau mondial alors que l'Américain prépare une IPO qui pourrait le valoriser à 120 milliards de dollars. Devancé par son concurrent Lyft, Uber devrait préciser les modalités de son introduction en bourse le mois prochain.

 

Uber a été contraint de se retirer de certains marchés (tout en gardant des participations) en raison d'une concurrence trop forte. En mars 2018, Uber a cédé ses activités en Asie du Sud-Est à son concurrent Grab en contrepartie de l'obtention d'une participation de 27,5% dans la plate-forme asiatique de transport à la demande. En août 2016, c'est avec le géant Didi qu'Uber a signé un accord similaire concernant la Chine. En juillet 2017, l'entreprise de VTC a signé un partenariat avec le Google russe Yandex afin de créer une coentreprise de transports de personnes et de marchandises présente dans six pays dont la Russie.

 

En parallèle, l'Américain s'accroche sur d'autres marchés émergents et prometteurs. Il a dévoilé une application plus légère, Uber Lite, qu'il propose en Inde. Et le rachat de Careem va lui permettre de renforcer sa position au Moyen Orient, en Afrique du Nord et Asie du Sud. La concurrence devrait être fortement limitée dans cette région du globe au vue de l'importance de ces acteurs, analyse un consultant auprès du Financial Times.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale