Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uber supprime 400 postes avant l'annonce de ses résultats

Uber a annoncé lundi 29 juillet 2019 la suppression de 400 postes dans son département marketing afin de réduire ses coûts. Cette décision intervient seulement deux jours avant la présentation de ses résultats semestriels.
mis à jour le 30 juillet 2019 à 14H52
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Uber supprime 400 postes avant l'annonce de ses résultats
Uber supprime 400 postes avant l'annonce de ses résultats © Uber

Uber a annoncé lundi 29 juillet 2019 supprimer 400 emplois dans ses services marketing à travers le monde. Cela représente un tiers du personnel de ce département qui comptait jusqu'alors 1 200 personnes. Cette décision a d'abord été dévoilée par le New York Times avant d'être confirmée par l'entreprise de VTC dans un document interne envoyé aux employés.

 

Cette annonce survient deux jours avant la présentation de ses résultats semestriels, qui doit avoir lieu jeudi 1er août. Le groupe ayant déjà essuyé une perte de plus d'un milliard de dollars sur les trois premiers mois de l'année, les résultats présentés jeudi 1er août ne devraient pas être très satisfaisants pour la firme, qui a réalisé son introduction en bourse en mai dernier. "Il y a une impression générale selon laquelle si nous avons connu une croissance rapide, nous sommes en train de ralentir", a reconnu Dara Khosrowshahi, le PDG de la société dans un mail adressé aux employés et reprit par TechCrunch.

 

UN PÔLE R&D DÉPENSIER

Le géant du VTC investit massivement dans la recherche et le développement. Dans son dossier d'IPO, Uber affirme avoir dépensé 1,5 milliard de dollars — soit 1,3 milliard d'euros — dans ce pôle en 2018. Près d'un tiers de cette somme étant alloué à ses recherches en matière de véhicule autonome, le taxi volant (Uber Elevate) et d'autres "programmes technologiques". Le véhicule autonome est une technologie assez attendue par les analystes, qui pensent que cela permettra à Uber de devenir rentable. Mais le géant du VTC a connu un gros coût d'arrêt suite à l'accident mortel survenu en mars 2018. La société avait alors stoppé tous ses essais, avant de reprendre des tests à Pittsburgh dans des conditions très limitées.

 

En parallèle, Uber mène une politique de diversification de ses activités. Déjà présent dans la livraison de repas à domicile avec Uber Eats, le géant du VTC s'est emparé des vélos et trottinettes électriques de Jump en avril 2018. Depuis, Uber propose ce service à un nombre croissant de villes (dont Paris depuis avril 2019). Un développement qui est, lui aussi, coûteux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale