Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ubitransport acquiert Actoll pour devenir un champion de la mobilité intelligente

Deux acteurs de la mobilité intelligente, Ubistransport et Actoll, ne font plus qu’un depuis le 5 avril 2022. Le premier vient d’acquérir le deuxième avec l’ambition de devenir un leader du secteur en combinant leurs compétences réciproques de la billettique connectée, des solutions de paiement ou encore de la gestion des flux d’usagers.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ubitransport acquiert Actoll pour devenir un champion de la mobilité intelligente
Ubitransport acquiert Actoll pour devenir un champion de la mobilité intelligente

Dans sa stratégie de croissance externe, la société Ubistransport, installée depuis 2012 à Mâcon (Saône-et-Loire) et spécialiste des solutions de mobilité intelligente, s’est associée les compétences de l’entreprise iséroise Actoll le 5 avril 2022. "Nous avons vu l’opportunité de nous rapprocher. Actoll intervient également dans les transports mais avec des offres différentes, des technologies complémentaires", précise Jean-Paul Medioni, fondateur et dirigeant d’Ubitransport.

Sa société bourguignonne et ses 150 salariés conçoivent des solutions billettiques, de gestion des flux d’usagers et des titres de transport pour les réseaux de transport tout en intégrant des applications d’aide au conducteur ainsi que des plans, des outils de gestion des déplacements et des flottes véhiculées. "Nous équipons 160 réseaux de transport urbain ou scolaire en France principalement mais aussi au Canada", précise Jean-Paul Medioni.

Complémentarité technologique
L’offre pour le transport d’Actoll intègre également du déploiement billettique et des moyens de paiement qui ont déjà séduit une quarantaine de réseaux de Brest à Arcachon en passant par Nevers. "Actoll a déployé des outils autour de la monétique avec la possibilité de payer avec sa carte bancaire. Nous n’avions pas cette technologie en interne et faisions appel à des partenaires avec lesquels nous continuerons toutefois de travailler."

Le rapprochement des deux sociétés vise également à élargir l’offre globale de l’entreprise. "En complément, nous proposons également des solutions pour les téléphériques et les péages autoroutiers aux majors du secteur comme Vinci", précise Liborio Panzarella, président d’Actoll. Les deux responsables misent sur les synergies potentielles entre leurs outils et les usages pour séduire leurs clients réciproques et de nouveaux acteurs.

"Les péages ou les téléphériques peuvent être complémentaires au réseau de transport d’un territoire. Une ville intéressée par les outils de l’un pourra profiter des savoir-faire de l’autre", insiste Jean-Paul Medioni. Les solutions s’articuleront autour d’offre globales de mobilité, couvrant toutes les fonctions transactionnelles d’achat, vente, validation, réservation et contrôle avec les technologies attendues par le marché : Account-Based Ticketing (ABT), interopérabilité billettique sur Card-Based Ticketing (CBT), monétique EMV à bord, bibliothèque API MaaS, etc.

Un futur leader français
Si chacun gardera sa marque et son portefeuille client, Ubitransport et sa filiale vont travailler à la mutualisation des organisations et des produits. Le groupe, qui espère devenir leader sur le marché de la mobilité intelligente, réunit désormais 200 collaborateurs pour un chiffre d’affaires dépassant les 20 millions d’euros grâce à 210 réseaux déployés. "Notre groupe s’inscrit dans les enjeux sociétaux que l’on connait pour une mobilité inclusive et durable." Ubitransport figure parmi les entreprises retenues dans le cadre de la French Tech 120.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.