Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ultimate Software en négociations pour acquérir le français PeopleDoc

Le leader dans le domaine de la gestion du capital humain, Ultimate Software, a annoncé, le 17 juillet 2018, être entré en discussions avec l’éditeur français PeopleDoc, en vue d’une acquisition à 100%. Cette transaction devrait s’élever à 300 millions de dollars

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ultimate Software en négociations pour acquérir le français PeopleDoc
Ultimate Software en négociations pour acquérir le français PeopleDoc © PeopleDoc

Ultimate Software, le fournisseur de solutions de gestion du capital humain en cloud, notamment primé pour son logiciel “UltiPro”, vient d’annoncer être en négociations avec la plateforme SaaS de digitalisation RH, PeopleDoc, pour une possible acquisition. PeopleDoc deviendrait alors une filiale du groupe Ultimate Software, l’objectif étant d’accélérer son développement en Europe et en Amérique du Nord, berceau d’Ultimate. Pour ce dernier, l’enjeu de ce rachat est d’étendre son offre vers la gestion de la relation RH-employés et la gestion des dossiers salariés, points forts de l’éditeur français, dans le but d’améliorer l’expérience collaborateur.

 

Des entreprises complémentaires

Jonathan Benhamou, CEO et co-fondateur de PeopleDoc a souligné que l’apport de ce rachat repose sur la complémentarité des deux entreprises, dans la mesure où "Ultimate est spécialisée dans tout ce qui est transaction et PeopleDoc tout ce qui est process". De cette manière, les clients se verront proposer une offre complète par un seul et même groupe. Les deux entités vont ainsi intégrer leurs activités, afin de proposer aux entreprises un système pour orchestrer la communication et les RH de leur société, à l’heure où ce secteur souffre encore d’un manque d’organisation.
 

Une offre de digitalisation RH rapide 

Dès 2019, les solutions PeopleDoc seront proposées aux clients HCM “UltiPro” d’Ultimate Software. Alors qu’il bénéficient déjà de modules de Core HR, de gestion de la paie, des talents et des temps, ces nouvelles options de digitalisation RH, vont également permettre à leurs équipes de diminuer leurs charges administratives et de se focaliser sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Concrètement, cela se traduit de la façon suivante : un formulaire va permettre à un collaborateur de transmettre toutes les informations nécessaires au traitement de sa demande. Celle-ci sera ensuite envoyée automatiquement et en temps réel au bon interlocuteur RH. L’employé pourra consulter le statut de sa demande, tracée en temps réel, le but étant d’assurer une réponse rapide et personnalisée, sans pour autant que les employés aient à connaître le fonctionnement de l’organisation RH.

 

accélérer le développement à l’international

L’intérêt de ce rapprochement pour ces deux entreprises se situe dans le développement de leur marché. Le siège de PeopleDoc est basé à Paris et la société possède des filiales en Allemagne, en Angleterre, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis. Elle sert plus de mille clients dans 180 pays, tandis qu’Ultimate en compte plus de 4100 répartis dans 160 pays. La complémentarité géographique, mais aussi des compétences, va permettre aux deux entités de se développer et d’accélérer leur "conquête du monde”, comme le souligne Jonathan Benhamou. Bien que cette fusion permette au groupe de proposer à ses clients un processus complet, elles ne se placeront pas en position de monopole, des entreprises internationales disposant aussi de ces mêmes caractéristiques.

 

Une transaction à 300 millions de dollars

D’un point de vue technologique, la roadmap produit de PeopleDoc restera inchangée et le français continuera d’investir dans les partenariats avec les principaux acteurs RH du marché. Pas d’évolution majeure donc du point de vue de leur business model, si ce n’est une suite de produits plus large.

Cette transaction devrait s’élever à 300 millions de dollars, payés à la fois en numéraire et en actions d’Ultimate Software. L’accord devrait se conclure dès lors que le processus de consultation du comité d’entreprise de PeopleDoc sera terminé, ce qui devrait aboutir au troisième trimestre 2018.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale