Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Un ancien employé d'Apple accusé de vol de secrets industriels

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Un ancien employé d'Apple, Xiaolang Zhang, a été arrêté par le FBI le 7 juillet 2018 à l'aéroport de San Jose en Californie alors qu'il était en partance pour la Chine. L'homme est accusé d'avoir volé des secrets industriels d'Apple sur son projet de véhicule autonome, relate The Verge.

Un ancien employé d'Apple accusé de vol de secrets industriels
Un ancien employé d'Apple accusé de vol de secrets industriels © Flickr -Mikhail (Vokabre) Shcherbakov - c.c

Qu'Apple ait revu ses projets de véhicule autonome à la baisse ne change rien. La société à la pomme ne rigole pas avec les secrets industriels. Elle accuse un ancien employé d'avoir volé des données confidentielles concernant son projet de véhicule autonome, comme le rapporte The Verge. Xiaolang Zhang a été arrêté par le FBI le 7 juillet 2018 à l'aéroport de San Jose en Californie alors qu'il allait embarquer pour un vol à destination de la Chine.

 

Embauché par la start-up chinoise Xpeng ?

Xiaolang Zhang, qui a travaillé chez Apple de décembre 2015 à mai 2018, a été inculpé pour vol de secret industriel et encourt jusqu'à 10 ans de prison et 250 000 dollars d'amende, détaille The Verge. L'homme était en charge du design et des tests des circuits chargés d'analyser les données issues des capteurs.

Xiaolang Zhang en congés paternité durant le mois d'avril se trouvait en Chine. A son retour, il a annoncé sa démission et ajouté qu'il avait trouvé un emploi au sein de la start-up chinoise Xiaopeng Motors (Xpeng), détaille Apple dans sa plainte qui a été consultée par le site d'information. Xpeng, qui est soutenue financièrement par Alibaba et Foxconn, développe des véhicules électriques.

 

Téléchargement de données confidentielles

Suite à son départ, Apple a analysé l'ordinateur et les téléphones professionnels de Xiaolang Zhang et s'est rendu compte que son activité a considérablement augmenté les jours précédents son départ. Forte augmentation de son activité liée aux recherches et téléchargements d'informations provenant de bases de données confidentielles auxquelles il avait accès, précise The Verge.

En visualisant les images des caméras de surveillance, Apple s'est aperçu que Xiaolang Zhang a quitté la société avec un clavier d'ordinateur, des câbles et une large boite sous le bras. Confronté par Apple, l'homme aurait admis avoir collecté des données et récupérés des objets tels que des circuits et des serveurs Linux provenant du labo de recherche sur les véhicules autonomes. Il aurait ajouté avoir transmis les données sur l'ordinateur de sa femme. Après avoir obtenu son accord, Apple aurait retrouvé environ 40 GB de données sur cet ordinateur dont 60% seraient problématiques, ajoute The Verge.

Alerté en mai 2018, le FBI a obtenu un mandat de perquisition pour la maison de Xiaolang Zhang. Dans la foulée, l'agence aurait interrogé l'homme qui aurait dit à peu près les mêmes choses qu'il avait dites à Apple, relate The Verge. L'agence américaine va devoir démêler le faux du vrai et surtout savoir si Xiaolang Zhang avait vraiment un emploi chez Xpeng ou s'il comptait utiliser ces données pour trouver un emploi dans la start-up.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale