Un bug dans le système de freinage d'urgence de la Mazda 3 provoque un rappel massif

Des Mazda 3 s'arrêtent de manière inopinée, le système de freinage d'urgence se déclenchant alors que le véhicule ne rencontre aucun obstacle. Ce défaut, portant sur le logiciel lui-même, affecte environ 35 390 Mazda 3 aux Etats-Unis.

Partager
Un bug dans le système de freinage d'urgence de la Mazda 3 provoque un rappel massif

Le système de freinage d'urgence de la Mazda 3 se déclenche de manière impromptue. Ce système doit normalement permettre au véhicule de s'arrêter de manière autonome lorsqu'il perçoit un obstacle. Mais, il semble que certaines Mazda 3 de 2019 et 2020 s'arrêtent de manière inopinée. Le système de freinage d'urgence se déclenche alors que le véhicule ne rencontre aucun obstacle.

Mazda a annoncé jeudi 19 décembre 2019 avoir prévenu la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l'agence américaine en charge des transports, de ce défaut. Un bug qui affecte environ 35 390 Mazda 3 aux Etats-Unis, selon le constructeur.

Un problème de programmation du logiciel

Mazda évoque dans un communiqué une erreur dans le logiciel qui détecte de manière inexacte un obstacle devant le véhicule alors qu'il est en circulation. Le logiciel enclenche alors le système de freinage d'urgence. Dans ces cas-là, une alarme sonore est diffusée dans le cockpit et un message s'affiche sur l'écran afin de prévenir le conducteur. Mazda assure n'avoir, pour l'instant, recensé aucun accident ayant entraîné des blessures ou le décès d'une personne en raison du déclenchement intempestif du système.

Certains véhicules pourraient voir ce bug corrigé par une simple mise à jour du logiciel, d'autres, plus anciens, vont avoir besoin que l'ensemble des instruments nécessaires au fonctionnement de ce système soient remplacés ou reprogrammés, selon Autoblog. Mazda ne précise pas ces informations dans son communiqué. Mais, à l'heure où les systèmes avancés d'aide la conduite (ADAS) se multiplient, il est primordial que les constructeurs automobiles redoublent d'attention sur la programmation de leurs logiciels, puisque les conducteurs devraient de plus en plus déléguer certains aspects de la conduite du véhicule aux systèmes embarqués.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS