Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un camion de livraison autonome a traversé les Etats-Unis

La société Plus.AI a fait circuler un camion sans conducteur sur 4 500 km aux Etats-Unis pour livrer une cargaison de beurre. Une prouesse technique, qui met en lumière la maturité des systèmes de conduite autonome de niveau 4. Des améliorations sont encore possibles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Un camion de livraison autonome a traversé les Etats-Unis
Un camion de livraison autonome a traversé les Etats-Unis © Plus.AI

Sur plus de 4 500 km, pendant trois jours, il n’a pas connu un seul accident. Un camion entièrement autonome est parvenu à traverser les Etats-Unis d’Ouest en Est, pour relier Tulare (Californie) à Quakertown (Pennsylvanie). Selon la société Plus.AI, qui se trouve derrière le système de conduite, il s’agit de "la première expérimentation américaine de niveau 4 à transporter une remorque réfrigérée entièrement chargée de marchandises périssables". Car, au-delà de la prouesse technique, c’est un cas d’usage concret qui a été mis à l’épreuve avec la livraison de quelque 18 000 kg de beurre.

 

Une étape importante

Bardé de capteurs, le camion était aussi doté d’un algorithme d’apprentissage profond ainsi que de technologies de localisation et de cartographie simultanées (SLAM). Des briques essentielles à une amélioration du système de conduite, qui vient de prouver une certaine maturité. Plus.AI travaille avec les constructeurs pour aller en ce sens, alors qu’une pénurie de main-d’œuvre se fait ressentir dans l’industrie. Les conducteurs de poids lourds sont moins nombreux dans le pays.

 

La conduite autonome pourrait aider à surmonter d’autres difficultés auxquelles le secteur fait face. La sécurité routière, d’abord, puisque les camions font encore 4 000 morts et 10 000 blessés chaque année aux Etats-Unis – les conducteurs de poids lourds seraient en tort dans la majorité des cas. Par ailleurs, la congestion coûterait 63 milliards de dollars aux entreprises. L’engin de Plus.AI a prouvé son intérêt, ayant roulé à la vitesse maximale sur autoroutes et traversé des régions aux climats variés.

 

VERS UNE COMMERCIALISATION EN 2023

"Ce parcours de fret à travers le pays montre la sécurité, l'efficacité et la maturité de nos camions autonomes, qui livrent déjà des marchandises pour d'autres partenaires plusieurs jours par semaine. Les progrès de nos camions autonomes permettront à l'avenir de faire en sorte que ces trajets rapides deviennent la norme", a déclaré Shawn Kerrigan, directeur de l'exploitation et cofondateur de Plus.ai, qui s’est aussi réjoui de répondre aux exigences en matière de transport de nourriture. La société entend commercialiser ses camions autonomes d’ici à 2023… mais devra convaincre les autorités. Seuls les véhicules d’essai ont, aujourd’hui, le droit de circuler aux Etats-Unis pour le niveau 5.

 

L’industrie travaille ardemment à l’automatisation des systèmes de conduite. En 2017, la société Freightliner est devenue la première à décrocher une licence d’exploitation pour un camion autonome sur autoroutes – mais à une vitesse modérée. Le livreur UPS teste également des engins en Arizona. En Europe, Volvo Trucks achemine le calcaire de carrières norvégiennes jusqu’au port le plus proche.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media