Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

E-commerce : Walmart accusé de tricher dans sa course effrénée contre Amazon

Vu ailleurs Un ancien employé accuse Walmart d'être l'auteur de mauvaises pratiques dans le commerce en ligne pour rattraper son retard face à Amazon. Tri Huynh vient de déposer une plainte contre le éant de la distribution devant un tribunal de San Francisco. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

E-commerce : Walmart accusé de tricher dans sa course effrénée contre Amazon
E-commerce : Walmart accusé de tricher dans sa course effrénée contre Amazon © Walmart

Walmart tricherait-il pour rattraper Amazon dans le commerce en ligne ? C'est en tout cas ce qu'affirme un ancien employé du géant de la distribution qui a déposé une plainte cette semaine devant un tribunal de San Francisco. Cette action en justice a d'abord été rapportée par l'agence Bloomberg. 

 

Anciennement en charge du business developpement, Tri Huynh affirme que les dirigeants de la branche e-commerce l'ont ignoré lorsqu'il a fait part de ses préoccupations concernant des irrégularités. Il assure avoir été licencié pour des motifs non justifiés après s'être plaint à plusieurs reprises de cette situation.

 

Catalogue gonflé, articles mal classés et produits retournés non comptabilisés

Selon Tri Huynh, Walmart aurait volontairement abaissé ses standards pour gonfler la taille de son catalogue en ligne. L'entreprise de Bentonville (Arkansas) classerait également des produits dans de mauvaises catégories afin que les marchands qui les commercialisent à travers sa place de marché en ligne perçoivent des commissions moins élevées. Selon l'ex-employé, qui se présente comme un lanceur d'alerte, Walmart n'aurait pas non plus comptabilisé dans ses comptes l'équivalent de 7 millions de dollars de produits retournés par les clients.

 

"WalMart a sacrifié et trahi les principes clés d'intégrité et d'honnêteté de son fondateur, mettant de côté ces valeurs fondamentales dans sa guerre à tout prix du commerce électronique", a déclaré Tri Huynh dans la plainte de 70 pages. Interrogé par l'agence Bloomberg, Greg Hitt, un porte-parole de Walmart, a déclaré que les revendications venaient d'un "ancien associé mécontent", qui a été licencié dans le cadre d'une restructuration salariale plus large. "Nous prenons ces allégations au sérieux et nous les avons examinées lorsqu'elles ont été portées à notre attention", a ajouté Greg Hitt. "L'enquête n'a rien trouvé qui suggère que l'entreprise ait agi de manière incorrecte."

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale