Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un jumeau numérique pour le management de la situation de fragilité des personnes âgées

L'éditeur de logiciels Berger Levrault s'est associé à l'école d'ingénieurs Isis pour développer un jumeau numérique destiné à faciliter la détection et la prise en charge de la situation de fragilité chez des personnes âgées dans leur environnement de vie. Ce programme de R&D complexe, baptisé BL-SenseLife, s'échelonnera sur plusieurs années.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Un jumeau numérique pour le management de la situation de fragilité des personnes âgées
Elyes Lamine, de l’école d'ingénieurs ISIS et Christophe Bortolaso, responsable des projets scientifiques chez Berger-Levrault, présentent le projet d’un jumeau numérique pour le management de la situation de fragilité dans l’environnement de vie. © Communauté d’agglomération de Castres-Mazament - Laurent Frézouls

"Toute la difficulté réside dans la prise en compte de la complexité de l'ensemble des indicateurs nécessaires pour détecter les situations de fragilité des personnes âgées dans leur environnement de vie et proposer des solutions adaptées et personnalisée", explique Christophe Bortolaso, docteur en informatique et ingénieur de recherche, responsable des projets scientifiques chez Berger-Levrault, à Labège, dans l'agglomération toulousaine. L'éditeur de logiciels, spécialisé dans le développement de solutions pour le secteur public, l'éducation, la santé et la maintenance industrielle, s'est embarqué dans un nouveau programme de R&D aux côtés de l'école d'ingénieurs Isis (Informatique et Systèmes d'information pour la santé) de Castres (Tarn), pour développer un jumeau numérique dédié au management de la situation de fragilité des personnes âgées.

 

Le projet, baptisé BL-SenseLife, vient d'être présenté à l'occasion de l'Université d'été de la e-santé, qui réunit chaque année à Castres, pendant trois jours (2,3 et 4 juillet), l'ensemble des acteurs de la filière (chercheurs, industriels, médecins, mais aussi juristes, pouvoirs publics, associations de patients...).

 

Un outil prédictif d'aide à la décision

"Notre ambition est de transposer le concept de 'jumeau numérique', développé initialement dans le bâtiment et l'industrie, dans un environnement qui prend en compte la dimension sociale de chaque individu, dans son contexte de vie personnel", souligne Elyes Lamine, docteur en automatique, traitement du signal et génie informatique, maître de conférences à l'école ISIS et chercheur associé à l’IMT Mines d'Albi. Il s'agit de construire une représentation virtuelle qui permette de proposer un véritable outil d'aide à la décision. Au-delà des seules données médicales, il convient d'agréger des informations de nature très diverses (type d'hébergement, environnement familial, habitude alimentaire, hygiène de vie, situation financière, parcours de vie...) qui concourent à établir le degré de fragilité des personnes, mais surtout à anticiper sur les risque de fragilisation afin de mettre en place des protocoles adaptés.

 

Des premières briques en cours de développement

Les deux partenaires n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils travaillent ensemble depuis plusieurs années et conduisent des travaux qui s'inscrivent directement dans cette nouvelle démarche. Depuis 2015, ils sont engagés dans le développement d'une plateforme destinée à la planification de parcours de soins à domicile. L'objectif est d'optimiser les déplacements des personnels de santé tout en prenant en compte les situations personnelles des patients. Ce projet a déjà mis en lumière l'importance d'identifier et de qualifier les situations de fragilité de certains patients pour mieux organiser leur prise en charge à domicile. Le prototype est en phase de tests auprès de 5 structures spécialisées.

 

Avec ENVVIE (Environnement Virtuel de Vie), un projet engagé en avril dernier, Berger-Levrault et Isis souhaitent franchir une étape supplémentaire vers la caractérisation des parcours de vie des personnes âgées et de leurs attentes en matière de prise en charge. ENVVIE embarque à leurs côtés l'association Agir (Association Gérontologique Inter-Régionale), qui gère plusieurs Ephad (Etablissement d'hébergement de personnes dépendantes), mais aussi des médecins, le CCAS (Centre communal d'action sociale) de la ville de Castres, le Living Lab de l'hôpital de Castres-Mazamet et l'Institut Méditerranéen des Métiers de la Longévité, à Nîmes. "Nous avons aussi pris l'initiative d'associer des personnes âgées à nos séances de co-conception", précise Christophe Bortolaso.

 

Un nouveau consortium pour le jumeau numérique

Pour BL-SenseLife, Berger-Levrault et Isis souhaitent mobiliser à nouveau tous ces partenaires et élargir le cercle à d'autres acteurs de l'éco-système régional. Un consortium est en cours de finalisation. Le projet sera lancé officiellement en septembre prochain. L'objectif est de proposer une version prête pour des premiers tests de validation sur le terrain dans un horizon de trois à cinq ans.  

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale