Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Un nouveau fonds de 400 millions d'euros pour la French Tech

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi, qui souhaite que la France s'impose "comme l’écosystème start-up de référence en Europe", se donne les moyens de ses ambitions avec la création d'un nouveau fonds de 400 millions d'euros en faveur des start-up de la French Tech.

Un nouveau fonds de 400 millions d'euros pour la French Tech
Un nouveau fonds doté de 400 millions d'euros, le French Tech seed, vient d'être créé afin de soutenir les start-up de la French Tech.

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé jeudi 21 juin 2018 à l'occasion d'un déplacement à Metz la création d'un nouveau fonds en faveur des start-up de la French Tech. Doté de 400 millions d'euros, le French Tech seed a l'ambition de "soutenir les levées de fonds des start-ups technologiques issues des laboratoires, des incubateurs ou des sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT)", détaille le secrétariat d'Etat chargé du numérique dans un communiqué.

 

Le fonds de 400 millions géré par Bpifrance

Ce fonds créé dans le cadre du troisième volet du Programme d'investissements d'avenir sera géré par Bpifrance. Concrètement, le French Tech seed reposera sur des apporteurs d'affaires labellisés chargés d'accompagner les start-up et de leur trouver des investisseurs privés. En complètement des capitaux privés, les investissements publics se feront sous formes d'obligations convertibles. Toutefois, le French Tech seed pourra également intervenir directement en fonds propres pour "des levées plus importantes", selon le communiqué.


La création de ce nouveau fonds s'intègre dans la stratégie de Mounir Mahjoubi. Le secrétaire d'Etat au numérique a annoncé à l'occasion du salon Viva Technology son souhait que la France s'impose "comme l’écosystème start-up de référence en Europe et [s'ancre] définitivement dans le top 3 mondial". Il a notamment souligné son soutien aux start-up de la deeptech en précisant qu'elles bénéficieront de 70 millions d’euros d’aides nouvelles dans le cadre du fonds pour l’industrie et l’innovation. Ces start-up peuvent désormais s'appuyer aussi sur le French Tech seed de 400 millions d'euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale