Un nouvel incubateur pour les start-up santé du Grand Est

Le Grand Est abrite cinq incubateurs pour accompagner ses start-up. Plusieurs d’entre elles évoluant dans l’univers de la santé, elles ont été réunies au sein d’un nouvel incubateur, Quest For Health, initié le 1er décembre 2022. En plus de leur apporter une visibilité renforcée, la nouvelle structure les guide dans leur structuration, leur financement et développe leur réseau.

Partager
Un nouvel incubateur pour les start-up santé du Grand Est
Parmi les 67 projets actifs, Pixacare travaille sur le suivi sécurisé de la cicatrisation des plaies à distance.

250 projets ont bénéficié de l’accompagnement de l’un des cinq incubateurs situés dans le Grand Est au cours des dernières années, que ce soit à Strasbourg (Bas-Rhin), Mulhouse (Haut-Rhin), Metz (Moselle), Reims (Marne) ou encore Charleville-Mézières (Ardennes). Sous le groupement Quest For Change, ils ont contribué à faire grandir des jeunes pousses évoluant dans le numérique, l’industrie mais aussi, à 25%, dans le domaine de la santé.

"Entre 2018 et 2022, nous sommes passés de 5 à 67 start-up accompagnées dans la santé dont un tiers extérieur à la région. Sur la période, elles ont levé 55 millions d’euros pour une valorisation de 190 millions d’euros et ont généré 235 emplois", détaille Guillaume Vetter-Genoud, directeur du pôle santé de Quest For Change et directeur de Quest For Health, l’incubateur lancé le 1er décembre 2022. "Nous n’avons pas d’expertise spécifique, nous touchons aux trois verticales que sont la biotech, la medtech et la santé digitale."

Faire grandir les jeunes pousses

Que ce soit dans le traitement de la douleur, l’immunothérapie, les dispositifs médicaux, le diagnostic in-vitro ou encore la santé connectée ou le parcours patient, Quest For Health entend donner de la visibilité aux start-up et aux actions menées. "Nous voulons attirer les investissements, les talents ainsi que les futurs projets à haut potentiel sur notre territoire."

L’incubateur guide les 67 start-up dans la structuration de leur société pour co-construire leur feuille de route, tant sur l’aspect financier que sur leur développement et le recrutement de nouveaux talents. Dans un deuxième temps, Quest For Health apporte son expertise pour identifier les dispositifs et financements d’amorçage aussi bien à l’échelle locale que nationale ou internationale.

"Nous mettons aussi en place des outils innovants tels que le Wiclub santé en partenariat avec la plateforme de financement participatif Wiseed. Quand il peut s’avérer difficile de trouver les premiers investisseurs, les particuliers peuvent participer avec un ticket d’entrée à 1000 euros et faire levier."

Des partenaires de tous horizons

A côté, le nouvel incubateur mise également sur son réseau international avec des appuis en Allemagne ou encore en Suisse pour créer la bonne rencontre entre investisseurs et porteurs de projet. "Nous jouons les tiers de confiance en proposant un nombre conséquent de start-up à fort potentiel à leur présenter."

Parmi ses autres missions, l’incubateur met un point d’honneur à former les jeunes pousses mais aussi à leur trouver les indispensables compétences opérationnelles. En partenariat avec l’Université de Strasbourg, Quest For Health a mis en place une formation certifiante "Deeptech et santé" et prépare l’ouverture d’un master en entrepreneuriat de la deeptech et de la santé en 2024.

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS