Un piratage visant les utilisateurs d'OpenSea conduit au vol de 1,7 million de dollars de NFT

Une attaque par phishing a permis à un pirate de siphonner plusieurs centaines de NFT à la faveur d'une mise à jour sur la principale plateforme d'échange mondiale de crypto-actifs de ce type.

Partager
Un piratage visant les utilisateurs d'OpenSea conduit au vol de 1,7 million de dollars de NFT

Une nouvelle affaire de piratage agite l'océan OpenSea depuis ce week-end. Une attaque par phishing aurait permis samedi de dérober des NFT appartenant à des utilisateurs de la plateforme, pour une valeur de 1,7 million de dollars. Le pirate s'est fait passer pour OpenSea au moment où cette dernière lançait une opération de migration des NFT vers un nouveau smart contract, falsifiant le lien dans son message pour renvoyer en réalité vers une vente à son bénéfice, une sorte de signature de chèque en blanc.

Selon le CEO d'OpenSea, Devin Finzer, 17 victimes se sont vues ainsi dépouiller. Ce dernier a démenti une cyberattaque visant directement la plateforme via l'exploitation d'une faille de sécurité, tout comme il a réfuté le montant de 200 millions de dollars de NFT revendus au profit du pirate, un montant qui circulait sur les réseaux sociaux. L'estimation de 1,7 million de dollars correspond au montant en ethers transféré sur l'adresse du portefeuille de cryptomonnaie de l'auteur du phishing, qui se serait approprié environ 250 NFT.

Fraude galopante
Selon un rapport de Chain Analysis, qui analyse les données issues des blockchains, le volume de transactions sur les NFT s'est élevé à 44,2 milliards de dollars en 2021, contre 106 millions en 2020, mais une partie non négligeable de ces transferts correspond à des échanges entre portefeuilles appartenant à un même propriétaire dans le but de manipuler les cours. Le rapport met également en avant l'augmentation du blanchiment d'argent sur les plateformes de NFT, la société évaluant à près de 3 millions de dollars les fonds provenant de la cybercriminalité transitant sur les plateformes comme OpenSea l'année dernière.

De manière générale, la criminalité liée aux cryptomonnaies aurait atteint un record en 2021 selon Chain Analysis, les adresses de portefeuilles illicites ayant reçu 14 milliards de dollars l'année dernière (+79% sur un an).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS