Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un rapport sur la transformation numérique du travail peut en cacher un autre...

Entre le numérique et le travail, les liaisons sont dangereuses. Si le développement de l'économie digitale vient perturber le travail "à la papa", il n'est pas simple d'ébranler l'édifice du droit du travail sans risquer de provoquer un effondrement global. D'autant que les velléités de réformes du dit Code sont nombreuses. Pour bien décider, il fallait bien deux rapports. Les conclusions du premier, confié à Bruno Mettling, commencent à fuiter...

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Un rapport sur la transformation numérique du travail peut en cacher un autre...
François Rebsamen a commandé les rapports. Son successeur, Myriam El Khomri, les recevra. © Elysee

Les auditions sont à peine terminées, l’encre à peine sèche que déjà nos confrères des Echos publient les premières fuites du rapport provisoire sur la transformation numérique et la vie au travail, confié par l’ex ministre du Travail, François Rebsamen, à Bruno Mettling, le directeur général adjoint d’Orange chargé des ressources humaines.

 

Mais un rapport pouvant en cacher un autre, il faudra attendre encore un peu pour savoir ce que pense le Conseil national du numérique, puisque cette institution s’est vue elle aussi confier un rapport sur "travail, emploi et numérique". Le non initié appréciera la nuance.

 

Un rapport travail, emploi et numérique  au CNNum

 

Là où le premier devrait proposer d’amender le droit du travail pour tenir compte des évolutions en cours, le second - qui a été confié à un groupe de travail piloté par Nathalie Andrieux - répondra à des questions plus macro, tout en recoupant certaines préoccupations. Ainsi, dans la lettre de mission du Ministre, il est demandé au Conseil national du numérique de :

 

  • Réfléchir aux nouveaux métiers et aux nouvelles compétences et comment conduire la transformation numérique des entreprises ;
  • Dresser la liste des pratiques numériques des services publics de l’emploi dans le monde ;
  • Et d’évaluer comment l’automatisation et la numérisation des activités agissent sur le travail et ses conditions.

 

ET deux lois TRavail et numérique en préparation ?

 

Prévoyante, la lettre de mission précisait : "ces trois entrées (sic) soulèvent des questions importantes". Voilà qui a dû rassurer la future rapporteuse, qui aura noté qu’on ne la dérange pas pour des questions mineures !

 

Dans une interview réalisé en juin dernier, le président du Conseil national du numérique, Benoît Thieulin, s’inquiétait des éventuels effets pervers de l’industrialisation de l’économie collaborative.

 

Myriam El Khomri, la nouvelle ministre du Travail, devra tenir compte de tous ces rapports et de l’avis de son collègue de Bercy, Emmanuel Macron, pour voir dans quel sens adapter le droit du travail pour le rendre numérico-compatible.

 

A lire aussi : l'interview Management de Bruno Mettling

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale