Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un "site de rencontre" pour les franchises dans le retail

Le 20 mars, à l’occasion du salon de la franchise à Paris, la start-up lyonnaise Kapp Retail a présenté sa plateforme de mise en relation entre franchiseur et futur franchisé. Le concept vise à sécuriser le développement du projet d’un côté comme de l’autre grâce, notamment, à des algorithmes pensés avec des experts.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Un site de rencontre pour les franchises dans le retail
Un "site de rencontre" pour les franchises dans le retail © Kapp Retail

Kapp Retail se présente comme la solution digitale gratuite pour que les porteurs de projets et les franchisés trouvent l’enseigne qui leur correspond. "Nous partons du cahier des charges de l’individu qui va investir pour trouver l’enseigne idéale pour lui", insiste Mickaël Benarrouch, fondateur et dirigeant de Kapp Retail. La plateforme référence 850 enseignes dans une vingtaine de secteurs d’activité tandis que la fédération française de la franchise en recense environ 2 000 "mais toutes ne sont pas actives", précise le fondateur.

Des algorithmes pour sécuriser les attentes
Pour garantir la rencontre parfaite entre le futur franchisé et le bon franchiseur, Kapp Retail a développé sa solution autour de plusieurs algorithmes complémentaires. Le premier vise à déterminer le maillage idéal pour la franchise afin de définir les zones géographiques où une implantation serait pertinente. Un autre assure "le matching" pour mettre le cahier des charges personnel du porteur de projet en adéquation avec les franchises potentielles.

Un algorithme de compatibilité complète cette phase pour garantir au franchiseur que le candidat à l’ouverture d’une enseigne dispose des compétences nécessaires au bon développement du futur site. "D’une première liste de franchises, il ne restera alors plus que celles qui répondent aux attentes du franchiseur et aux souhaits mais aussi compétences du porteur de projet." Un questionnaire établit un cv digitalisé afin d’exprimer et d’appréhender les connaissances acquises, qu’elles se réfèrent à la gestion de stock, au management ou aux relations fournisseurs.

Pour sécuriser l’enseigne, Mickaël Benarrouch fait également état d’un algorithme créé avec des start-ups spécialistes du financement ainsi que des profils de courtiers bancaires pour évaluer les capacités de financement du porteur de projet. "Les enseignes, avant de se lancer dans les démarches, ont la garantie que le candidat sera finançable par une banque grâce à son profil d’emprunteur et qu’il disposera de la solidité financière attendue."

Des objectifs et un label pour y parvenir
Pour lancer sa plateforme, Mickaël Benarrouch a bouclé une levée de fonds de 1,6 million d’euros afin de financer à la fois les aspects technologiques, marketing mais aussi de s’attacher les talents indispensables au développement futur. Kapp Retail s’appuie actuellement sur une équipe de 15 personnes tandis que les effectifs devraient atteindre 38 salariés d’ici la fin de l’année.

La jeune entreprise se fixe également l’objectif de dépasser les 1 200 contrats de franchises signés grâce à sa plateforme d’ici 2026, incluant tout autant les cessions que les nouveaux points de vente. "Avant de mettre en relation les parties, nous devons certifier les candidats pour garantir que les exigences de chaque partie ont été prises en compte et éviter les pertes de temps." Le label Kapp Retail Approved assure l’enseigne que le contact transmis est qualifié tant au niveau géographique, financier que de celui des compétences nécessaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.