Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un tour de France pour faire éclore les futures pépites de la fintech

Le réseau thématique French Tech fintech a donné hier le coup d'envoi d'une tournée dans 13 métropoles françaises. Objectif : dynamiser les écosystèmes locaux pour favoriser l'émergence de nouvelles entreprises innovantes. Ce tour de France s'accompagne d'une série d'actions. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Un tour de France pour faire éclore les futures pépites de la fintech
Un tour de France pour faire éclore les futures pépites de la fintech © Flickr - CafeCredit

Les futures pépites de la fintech ne sommeillent pas qu'à Paris. Les talents se trouvent dans toute la France et des écosystèmes autour de la finance existent dans toutes les métropoles à l'échelle locale. Reste à créer des synergies pour faire éclore de nouvelles entreprises et initiatives innovantes. Voilà en somme l'objectif du Fintech Tour lancé officiellement hier soir, mardi 20 mars.

 

Des dates dans 13 métropoles

L'initiative est portée par le réseau thématique French Tech fintech, composé de cinq membres fondateurs : French Tech Brest, LORnTECH, French Tech Montpellier, le pôle de compétitivité Finance Innovation et l'association France Fintech.

 

Dans le cadre de cette tournée, prévue tout au long de l'année 2018 et 2019, les équipes se rendront dans les 13 métropoles French Tech. "A chaque fois, nous allons solliciter les correspondants French Tech locaux pour réunir banquiers, assureurs, experts comptables, grands groupes, industriels autour d'un événement pour expliquer à quel point l'industrie de la finance se transforme avec l'impact des nouvelles technologies", expose Joëlle Durieux, secrétaire nationale du réseau thématique fintech. "L'idée est de s'appuyer sur les écosystèmes locaux existants pour faire émerger de nouvelles fintechs", poursuit-elle.

 

Attirer les investisseurs étrangers

Les  membres fondateurs du réseau prévoient de mener une série d'actions en parallèle de ce Fintech Tour. "Nous allons cartographier l'écosystème fintech français pour montrer qu'il est attractif, puis partager cette cartographie", énonce Joëlle Durieux. Objectif : susciter l'intérêt des investisseurs étrangers pour les pépites tricolores. Au programme également, l'identification de fintechs en hyper croissance pour les aider à décrocher le Pass French Tech, un programme national d'accompagnement qui facilite, entre autres, leur internationalisation. "Nous prévoyons aussi d'intensifier notre collaboration avec la Grande Bretagne à travers le Hub French Tech et Business France pour montrer à ses acteurs à quel point la France est attractive", ajoute Joëlle Durieux.

 

 "finance is the new cool" 

A l'échelle nationale, les équipes prévoient aussi d'intervenir dans les écoles et universités. "Nous voulons sensibiliser les jeunes étudiants à l'existence de ce réseau et à l'existence d'une industrie qui se transforme et qui repense les systèmes financiers grâce aux nouvelles technologies", explique la secrétaire nationale. Dernière mission de cette feuille de route chargée : favoriser la création d'incubateurs et d'accélérateurs dédiés aux fintechs dans les différentes régions.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale