Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Un Windows 10 pour tous... mais trois déclinaisons différentes pour les objets connectés

Si l'avenir selon Microsoft se résume par "One Windows", la vision d'un seul système d'exploitation pour tous les appareils, la réalité est pour le moment un peu plus nuancée. La firme de Redmond vient ainsi de révéler plus de détails sur les trois versions de Windows 10 spécialement conçues pour différents types d'objets connectés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft a révélé un peu plus de détails sur la version de Windows 10 pour les objets connectés lors de la conférence WinHEC 2015, qui s'est déroulée à Shenzhen. Nommée Windows 10 IoT (pour "Internet of Things"), c'est une évolution de la famille de systèmes Windows Embedded. Elle sera divisée en trois catégories : industry devices, mobile devices, et small devices.

Les trois versions supporteront les applications universelles et les drivers de Windows 10, ce qui permettra en théorie d'installer un même logiciel sur toute une gamme d'appareils, de l'objet connecté à la console de jeu en passant par les smartphones, ordinateurs, et même la future plate-forme de réalité augmentée HoloLens.

Pour l'industrie

Windows 10 IoT pour les appareils industriels nécessite une configuration similaire à la version 32 bits classique de Windows 10 : un processeur à l'architecture x86, 16 Go d'espace de stockage et 1 Go de RAM. Une version aux capacités proches d'un Windows 10 standard, (et compatible avec les applications 32 bits traditionnelles) mais qui disposera de fonctionnalités natives pour la connectivité M2M (machine-to-machine) et M2C (machine-to-cloud) et d'une sécurité renforcée. Microsoft la destine entre autres à la robotique industrielle et aux appareils médicaux.

pour les appareils mobiles

Plus légère, cette version dispose aussi de moins de fonctionnalités. Elle requiert un processeur ARM, 4 Go de stockage et 512 Mo de RAM. Elle est limitée à l'interface Modern (conçue pour les écrans tactiles) et n'est pas compatible avec les logiciels Win32. Elle semble être en partie dérivée de la version de Windows 10 destinée aux smartphones, et devrait être utilisée pour des appareils à l'interface tactile, comme les caisses enregistreuses et les kiosques électroniques.

pour les "petits" appareils

La dernière version est la plus limitée. Elle n'a besoin que de 2 Go de stockage et de 256 Mo de RAM, et fonctionne avec des processeurs X86 ou ARM. Ici, aucune interface avec le système n'est possible, l'utilisateur conçoit son expérience directement comme une application universelle qui se lance au démarrage. Cette version est celle qui sera gratuite, à la fois pour les "makers" et les fabricants d'appareils.

Microsoft s'est de plus associé à trois partenaires, la fondation Raspberry Pi, Intel et Qualcomm, pour proposer des ordinateurs monocarte compatibles avec son OS. Windows 10 IoT sera disponible cet l'été, en même temps que Windows 10.

Julien Bergounhoux

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media