Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Une chaine américaine lance la première série conçue spécialement pour Snapchat

La chaine Comedy Central débute la diffusion de son nouveau programme Swag-a-Saurus sur l'application Snapchat. Quatre autres programmes courts seront lancés par le diffuseur américain sur la plate-forme Discover.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une chaine américaine lance la première série conçue spécialement pour Snapchat
Une chaine américaine lance la première série conçue spécialement pour Snapchat © Comedy Central - capture vidéo

Après l'information, voici la fiction en mode "Snap". La plate-forme Discover, sélection d'informations éditorialisées par les équipes de Snapchat et de ses partenaires (comme Vice, CNN, National Geographic, Yahoo), accueille aussi des fictions. La chaîne du câble américain Comedy Central, spécialisée dans les talk shows et fictions humoristiques, vient d'y lancer son premier programme scénarisé conçu exclusivement pour ce support.

 

Il s'agit d'une fiction courte baptisée "Swag-a-Saurus" dans laquelle le comédien James Davis décrypte avec humour des mots d'argot américain et expressions de la pop culture dans des clips de 10 secondes. Les snap-tateurs devront se connecter régulièrement sur Discover pour découvrir de nouveaux épisodes, puisque Snapchat est le média de l'immédiateté et que les contenus y ont une durée de vie limitée.

 

un outil de promotion, un écrin pour annonceurs

 

Comedy Central compte lancer quatre autres programmes du même style d'ici 2016, dont certains serviront de rampe de lancement à ses productions télévisuelles "classiques". Une façon de tisser un lien avec les "millenials" et autres digital natives, cette nouvelle génération de jeunes consommateurs connectés (mais pas accros à la télévision) que tentent désespérément d'atteindre les publicitaires.

 

Pour les diffuseurs, Snapchat n'est pas qu'un outil de promotion, c'est aussi un écrin pour annonceurs puisque sur Discover, les "posts" sont entrecoupés de publicités. Les revenus générés par ces annonces sont partagées entre Snapchat et les médias partenaires comme Comedy Central.

 

De quoi donner des idées à d'autres chaînes et médias  "classiques". En France, TF1 vient d'ailleurs de lancer un mini journal télévisé conçu spécifiquement pour Facebook, "Focus", et Europe 1 a inauguré la "blue room", une sorte de boite à questions reliée à Twitter dans laquelle défilent ses invités.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.