Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Une cyberattaque provoque une panne de distribution de carburant en Iran

De longues files d'attente se sont formées devant les stations-services iraniennes le mardi 26 octobre. En cause : une cyberattaque visant le système de distribution du carburant du pays. Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine et les causes de l'incident de sécurité. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une cyberattaque provoque une panne de distribution de carburant en Iran
Une cyberattaque provoque une panne de distribution de carburant en Iran © Unsplash

Le Conseil suprême de sécurité national, chargé de définir la politique extérieure et de défense en Iran, a déclaré qu'une attaque informatique était à l'origine de la panne générale de distribution de carburant. De longues files d'atteinte se sont ainsi formées devant les stations-service du pays le mardi 26 octobre 2021.

Une enquête ouverte
Des experts du ministère du pétrole ont mis hors ligne le système d'information de quelques stations-service permettant d'accéder manuellement au carburant. Une enquête pour déterminer l'origine et les détails de cet incident a été ouverte.

Pour comprendre l'ampleur de cette cyberattaque, il faut rappeler le fonctionnement particulier de la distribution de carburant en Iran. Il repose sur un système de cartes créditées par les pouvoirs publics leur permettant de gérer les subventions à la consommation de carburant. Elles permettant aux Iraniens d'acheter un quota mensuel de 60 litres d'essence au prix de 5 centimes d'euros. Au-delà, chaque litre supplémentaire coûte 10 centimes.

C'est ce système de cartes de crédit qui a été pris pour cible par les cyberattaquants. Les utilisateurs voyaient s'afficher le message "cyber attack 64411" lorsqu'ils souhaitaient faire leur plein de carburant.

Pas d'augmentation du prix de l'essence prévue
Sujet particulièrement sensible, Ahmad Vahidi, le ministre de l'Intérieur, a assuré que le gouvernement n'avait "aucun plan d'augmentation du prix de l'essence" et que "les gens ne devaient pas s'inquiéter". Cette panne intervient à quelques semaines du deuxième anniversaire de la répression de milliers d'Iraniens qui manifestaient contre la hausse soudaine du prix du carburant. Une mesure qui avait été décidée pour faire face aux sanctions américaines.

Ce n'est pas la première fois que des infrastructures critiques iraniennes sont prises pour cible par des hackers. En juillet 2021, une attaque informatique avait touché le système ferroviaire lors de laquelle les hackers avaient modifié l'affichage dans les gares demandant aux passagers d'appeler le "64411", le numéro de téléphone du guide suprême iranien Ali Khamenei.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.