Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Une nouvelle version de StopCovid sera lancée le 22 octobre

Vu ailleurs Alors que la pandémie sévit en France, Jean Castex a annoncé qu'une nouvelle version de StopCovid sera disponible le 22 octobre, reconnaissant que l'application de contact tracing n'avait pas eu "les effets escomptés". Le Premier ministre n'a néanmoins pas précisé l'étendue des modifications envisagées pour la nouvelle version.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une nouvelle version de StopCovid sera lancée le 22 octobre
Une nouvelle version de StopCovid sera lancée le 22 octobre © UD

Le gouvernement veut donner une seconde chance à StopCovid. Interrogé sur Franceinfo à l’occasion de ses 100 premiers jours à Matignon, le Premier ministre Jean Castex a annoncé qu'une nouvelle version de l'application de contact tracing sera lancée le 22 octobre prochain, reconnaissant que la version actuelle n'avait pas eu "les effets escomptés". Il n'a pas précisé le contenu des modifications.


Jean Castex n'a pas téléchargé StopCovid
Fin septembre, plusieurs membres du gouvernement dont Jean Castex avaient avoué ne pas avoir téléchargé StopCovid sur leur téléphone. "J'ai pris un portable sécurisé, donc je n'ai pas téléchargé 'Télé Covid'", a expliqué le Premier ministre en se trompant dans le nom de l'application.

Sous sa forme actuelle, StopCovid est un véritable échec. Conçue pour casser les chaines de transmission du virus, l'application n'a été téléchargée que 2,4 millions de fois, soit par 3 % de la population. Un chiffre beaucoup trop faible, d'après les experts qui tablent sur un téléchargement par au moins 50 % de la population pour que le dispositif soit réellement efficace.

Lancer une campagne de communication
Le Comité de contrôle et de liaison (CCL), chargé d'associer la société civile et le Parlement aux opérations de lutte contre la propagation du virus, a rendu un avis particulièrement sévère sur l'application mi-septembre. En particulier, il s'inquiétait du décalage entre l'importance de l'investissement engagé dans la conception et le développement de StopCovid et la faiblesse de son application. Pour "faire preuve de cohérence", il recommandait au gouvernement de lancer une campagne de communication.

Au-delà des préoccupations sur la protection de la vie privée, de nombreuses craintes sur le coût de StopCovid ont été soulevées. La maintenance de l'application coûterait environ 100 000 euros par mois, d'après Le Monde citant une source ministérielle. Elle a été confiée au Français 3DS Outscale, filiale de Dassault Systèmes, sans aucune procédure de passation de marché publique, selon l'association Anticor qui a déposé un recours devant le Parquet national financier (PNF). Anticor craint également un "risque de surfacturation" car le tarif pratiqué est plus élevé que les prix du marché.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media