Une photo du probable smartphone Facebook filtre sur le net

A la veille de la mystérieuse keynote organisée par Facebook le 4 avril, un compte Twitter spécialiste des "fuites" dévoile ce qui semble être une photo du probable smartphone commercialisé par le réseau social au milliard d'abonnés.

Partager

Le compte Twitter @evleaks a encore frappé. Fuite organisée ou véritable scoop, la révélation de la photo de ce qui serait le premier "Facebook phone" va alimenter la rumeur à quelques heures de l'événement mystère organisé demain par le groupe de Mark Zuckerberg.

D'après les premières informations à avoir filtré en juillet dernier, le "Facebook phone" serait équipé d'une version spécifique d’Android bénéficiant d'une intégration avancée avec le premier réseau social mondial.

Pour alimenter la révélation de ce probable smartphone Facebook, la firme de Palo Alto a convié la presse à un événement Android le 4 avril. "Venez découvrir notre nouvelle maison sur Android", annonce l'invitation.

Selon le site internet ZDNet, "c'est bien un smartphone qui sera présenté par le roi des réseaux sociaux". Une rumeur corroborée par la plupart des médias généralistes et spécialisés depuis la révélation de l'événement le 29 mars.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS