Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Une plate-forme open data sur la nouvelle Métropole du Grand Paris

La nouvelle plate-forme Open Data de l’Atelier Parisien d’Urbanisme permet de passer au crible les données de chaque parcelle du territoire métropolitain.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une plate-forme open data sur la nouvelle Métropole du Grand Paris
Une plate-forme open data sur la nouvelle Métropole du Grand Paris

L’Atelier Parisien d’Urbanise (APUR) a annoncé, lundi, l’ouverture de sa nouvelle plate-forme Open Data (opendata.apur.org) accompagnée de la libération de soixante jeux de données à tous les échelles sur le périmètre de la Métropole du Grand Paris, soit un territoire couvrant la capitale et les trois départements limitrophes.

 

"L’accès au produit de nos travaux a toujours été gratuit mais ce qui nous mettions en ligne étaient des études c’est-à-dire le résultat du traitement de nos données. A présent nous mettons en ligne à la fois ces études mais aussi les données de ces études, explique un porte-parole de l’Atelier. Cela permet aux utilisateurs non seulement d’avoir un éclairage par une étude mais de pouvoir reprendre à leur compte les données de base et de venir les transformer pour pouvoir faire leurs propres études ou analyses de la situation."

 

700 000 parcelles renseignées

L’ensemble renseigne plus de 700.000 parcelles, 1.000.000 de bâtiments, 140.000 voies et 15.000 équipements. "Il offre à l’utilisateur un éventail considérable de données inédites : fonds de plan de référence, projets urbains, équipements publics, ressources et besoins énergétiques, données sur l’eau, la végétation et les déchets, données statistiques sociodémographiques et sur les nouvelles économies,… ", précise un communiqué de l’APUR.

 

Par exemple, la banque de données mutualise, à l’échelle la plus fine, les informations sur les grands projets d’aménagement ou de réalisation d’infrastructures de transports. "Jusque là notre public est relativement professionnel mais en passant en open data nous avons la volonté de toucher un public plus large, tous les citoyens", poursuit le porte-parole.

 

Un portail pour les territoires d'IdF
A noter que, pour sa part, l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France a lancé son portail des territoires (iau-idf-fr) qui permet de connaître les nouveaux territoires franciliens nés au 1er janvier dernier suite à la réorganisation territoriale de la région capitale.
Ce portail présente notamment l’historique des territoires, ses atouts, ses faiblesses, ses opportunités ainsi qu’un grand nombre de données sur la population, les projets d’aménagement, les équipements.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale