Une "smart watch" et une console de jeux vidéo bientôt proposées par Google

Selon le Wall Street Journal, le géant américain de l'internet Google serait en passe de développer une console de jeux vidéo sous Android ainsi qu'une montre "intelligente" pour diversifier les utilisations de son système d'exploitation phare.

Partager
Une

Google cherche des moyens pour répandre son système d'exploitation phare, Android, à d'autres appareils que les smartphones et les tablettes tactiles.

Selon un article du Wall Street Journal publié le 28 juin, le géant de l'internet aurait peut-être trouvé un moyen avec le développement d'une console de jeux tournant sous Android.

D'après l'article, la firme américaine travaillerait aussi au lancement d'une nouvelle version du Nexus Q, un appareil de divertissement multimédia en streaming, sans fil, jamais annoncé en 2012 mais jamais lancé par Google.

L'objectif pour Google étant d'espérer rivaliser avec son concurrent Apple, qui devrait sortir des appareils similaires dans les prochaines années, mais aussi avec les majors des jeux vidéo comme Microsoft ou Sony, qui rongent de plus en plus de parts de marché dans le secteur des jeux vidéo "connectés".

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS