Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

United Airlines s'engage à acheter 200 eVTOL à la start-up Archer

La pépite californienne Archer, qui développe un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL), a annoncé avoir conclu un accord avec la compagnie aérienne United Airlines. Cette dernière s'engage à lui acheter jusqu'à 200 eVTOL une fois que son appareil sera en opération et répondra à l'ensemble des exigences de sécurité. United Airlines prévoit un déploiement dans les cinq ans à venir de ces eVTOL pour relier les centres-villes aux aéroports où elle opère.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

United Airlines s'engage à acheter 200 eVTOL à la start-up Archer
United Airlines s'engage à acheter 200 eVTOL à la start-up Archer © Archer

La start-up américaine Archer, à l'origine d'un aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL), a séduit United Airlines. La compagnie aérienne a annoncé le 10 février 2021 avoir conclu un accord avec Archer en vue de lui acheter jusqu'à 200 aéronefs, avec Mesa Airlines, une fois que l'eVTOL sera en opération et répondra à l'ensemble de ses exigences de sécurité. Une commande qui s'élève à un milliard de dollars avec une option d'achat supplémentaire de 500 millions de dollars.

Un déploiement d'ici 2026 pour United Airlines
Ces eVTOL seront exploités par un partenaire d'United Airlines afin de proposer un service de mobilité pour relier les centres-villes aux principaux hubs de transport de la compagnie aérienne. Ce service sera rapide, économique et à bas carbone, selon United Airlines, qui prévoit un déploiement dans les cinq ans à venir. "La conception de l'eVTOL, le modèle de fabrication et l'expertise en ingénierie d'Archer ont le potentiel de changer la façon dont les gens se déplacent dans les grandes villes métropolitaines du monde entier", commente Scott Kirby, CEO d'United Airlines, dans un communiqué.

La start-up californienne, basée à Palo Alto, souhaite dévoiler son premier eVTOL début 2021. Cet aéronef, dont des éléments de design du cockpit ont été conçus avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA), sera capable de parcourir jusqu'à 96 kilomètres à 241 km/h. L'objectif est de produire un appareil capable de transporter rapidement des passagers sur de courtes distances et dont la production industrielle débutera en 2023 pour de premiers vols commerciaux en 2024.

Une introduction en bourse à venir
En parallèle, United Airlines s'engage à accompagner Archer sur les sujets ayant traits à la gestion de l'espace aérien pour l'aider à déployer des eVTOL sur des trajets courts. "Cet accord représente bien plus qu'un simple accord commercial pour nos aéronefs", affirme  Brett Adcock, co-CEO et cofondateur d'Archer, qui évoque "le début d'une relation qui accélérera la mise sur le marché en raison des orientations stratégiques d'United Airlines avec la FAA en matières de certification, d'exploitation et de maintenance".

La jeune pousse a aussi annoncé son intention de fusionner avec la société Atlas Crest Investment Corp, un accord qui va mener à son introduction en bourse. Cette opération devrait lui permettre de récolter jusqu'à 1,1 milliard de dollars, dont 600 millions de dollars provenant d'investisseurs privés comme United Airlines, Stellantis (anciennement Fiat Chrysler Automobiles), Ken Moelis et Mubadala Capital.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media