Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Unity rachète Weta Digital, le studio d'effets visuels de Peter Jackson, pour 1,6 milliard de dollars

L'éditeur du moteur 3D Unity va combiner son savoir-faire avec celui de Weta Digital, grand spécialiste des effets spéciaux numériques, qui a travaillé notamment sur Avengers: Endgame, The Suicide Squad, Avatar ou Le Seigneur des Anneaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Unity rachète Weta Digital, le studio d'effets visuels de Peter Jackson, pour 1,6 milliard de dollars
Unity rachète Weta Digital, le studio d'effets visuels de Peter Jackson, pour 1,6 milliard de dollars © Twentieth Century Fox France

Le moteur de jeux vidéo Unity, qui vient de publier un chiffre d'affaires de 286 millions de dollars au troisième trimestre, annonce l'acquisition de Weta Digital, la société d'effets spéciaux du réalisateur Peter Jackson. Le montant du rachat s'élève à 1,625 milliard de dollars.

Un studio majeur
Weta Digital, basée en Nouvelle-Zélande, emploie plus de 275 ingénieurs qui rejoindront Unity. La réalisation d'effets visuels sera logée dans une nouvelle entité indépendante baptisée WetaFX.

Créé en 1994 pour réalisé les effets spéciaux du film Créatures célestes de Peter Jackson, le studio a surtout été révélé pour son travail sur la trilogie Le Seigneur des Anneaux, sortis de 2001 à 2003. Il a ensuite œuvré entre autres sur Avatar de James Cameron (2009) ainsi que sur tout un tas de productions Marvel (Avengers: Endgame, Shang Chi...) et d'autres studios (The Suicide Squad, The Tomorrow War).

Une suite d'outils spécialisés pour les effets visuels
Grâce à cette acquisition, le moteur de jeu multiplateformes, concurrent de l'Unreal Engine, met la main sur l'ensemble des réalisations de Weta (algorithmes de modélisation, bibliothèque de contenus…), dont il pourra se servir comme base pour les intégrer dans ses propres produits. 

Weta Digital a mis au point toute une suite d'outils utilisés pour les effets visuels : logiciel de production, rendu 3D, simulation de textures, effets de lumière, animation de personnages et de visages, motion capture, création de villes et de paysage, mixage en temps réel, logiciels dédiés à la modélisation des cheveux, de la fourrure, de la peau, de la végétation, du feu, de la fumée… 

Unity poursuit sa diversification dans le cinéma
En août, Unity avait annoncé le rachat de Parsec, un outil de travail à distance et de streaming pour les créatifs, pour 320 millions de dollars, dans le cadre d'une stratégie de développement dans le cloud. A l'occasion du rachat de Weta Digital, la société a indiqué qu'elle souhaitait que sa future suite d'outils de création de contenus 3D soit mise à disposition à travers des solutions cloud.

Si Unity s'est surtout développé sur le marché du jeu vidéo jusqu'à présent, et en particulier du jeu mobile à ses débuts, il s'attaque depuis plusieurs années à d'autres secteurs allant de l'architecture au cinéma. Le remake du film Le Roi Lion sorti en 2019 a par exemple été "tourné" avec Unity. L'entreprise fait toujours face dans ce domaine à Epic Games et son Unreal Engine, qui cherche également à conquérir ces nouveaux marchés. Leur pénétration à Hollywood témoigne de l'essor de la 3D temps réel dans le milieu du cinéma.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.