Uros déploie 10000 casques de chantier connectés pour un projet de smart city au Kazakhstan

Dans le cadre de sa transformation numérique, le Kazakhstan a confié à l'entreprise Uros le déploiement d'un vaste réseau sans fil pour la smart city. Pour le mener à bien le plus efficacement possible, cette dernière a décidé d'équiper ses ouvriers de 10 000 casques de chantier connectés Realwear HMT-1 et HMT-1Z1.

Partager
Uros déploie 10000 casques de chantier connectés pour un projet de smart city au Kazakhstan

L'entreprise finlandaise Uros a décroché un contrat au Kazakhstan pour le déploiement d'un réseau sans fil pour l'internet des objets. Il servira d'infrastructure pour la politique de smart city voulue par le gouvernement kazakh, notamment dans la région d'Aktobe. Dans le cadre de ce projet, qui doit commencer cette année, Uros va équiper ses ouvriers de 10 000 casques de chantier connectés Realwear HMT-1 et HMT-1Z1 (certifié zones ATEX). L'annonce a eu lieu le 18 avril.

Remplacer les tablettes

Ce contrat est notable car il s'agit de l'un des plus grand déploiement de casques connectés à date. Les produits Realwear permettent aux travailleurs de visualiser des documents en direct grâce à un écran miniature au bout d'un bras articulé. Il produit une image équivalente à un écran d'environ 7 pouces avec une résolution de 854 x 480. Realwear présente ces petits ordinateurs intégrés comme des remplaçants des tablettes de chantier. Leur poids de seulement 370 grammes leur permet d'être porté toute la journée.

Un meilleur accès aux données pour les ouvriers

Pour les ouvriers, l'intérêt est d'avoir accès par exemple aux données des capteurs IoT qu'ils installent, ces derniers n'ayant pas d'interface directe. Une caméra 16 MP et des micros embarqués permettent également de prendre des photos et vidéos, ou de faire appel à un expert à distance via une connexion cellulaire. Le tout en gardant les mains libres, l'interface se faisant uniquement par contrôle vocal. Le système d'exploitation utilisé est une version spéciale d'Android, et la puissance de calcul est fournie par une puce Qualcomm.

Evidemment, les produits Realwear sont moins avancés que des casques comme Microsoft HoloLens 2, mais ils ont l'avantage d'être moins chers et moins fragiles, ce qui les rend plus adaptés pour les cas d'usage qui ne requièrent pas de visualisation 3D intégrée à l'environnement.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS