Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Uwinloc lève 4,5 millions d'euros pour déployer sa solution de localisation indoor à l'international

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds La start-up toulousaine Uwinloc vient de boucler une levée de fonds de 4,5 millions d'euros, conduite par Elaia Partners. De quoi accompagner le développement commercial de ses étiquettes connectées à l'international. Cap sur les Etats-Unis et la Chine.

Uwinloc lève 4,5 millions d'euros pour déployer sa solution de localisation indoor à l'international
Les deux co-fondateurs d'Uwinloc, Eric Cariou et Jan Mennekens. © Uwinloc

La société Uwinloc, créée en 2015 par deux ingénieurs, Eric Cariou et Jan Mennekens, a développé une solution de géolocalisation indoor à base d'étiquettes connectées, qui fonctionne sans pile (les étiquettes s'alimentent en énergie en collectant les champs magnétiques environnants) et avec une précision de l'ordre de 30 centimètres. Concrètement, les étiquettes, de la taille d'une carte de visite, émettent à intervalles réguliers des signaux radio repérés par des balises positionnées tous les 35 mètres à l'intérieur des hangars. Une plateforme logicielle complète le dispositif pour traiter l'ensemble des informations et assurer un inventaire précis, en continu.

 

Déjà prisée par les grands industriels

Particulièrement adaptée aux environnements industriels et logistiques pour localiser et identifier des gros volumes d'actifs (pièces détachées, équipements, outils industriels, cartons...), la solution brevetée a déjà séduit une trentaine de grands clients dans le monde, dont Airbus, Thales, Safran, mais aussi des industriels de l'automobile, du ferroviaire ou de la chimie. Pour accélérer son développement commercial à l'international et poursuivre ses projets de R&D, la société vient de boucler une levée de fonds de 4,5 millions d'euros, conduite par la société de capital risque Elaia Partners et accompagnée par Galia Gestion, ACE Management et M-Capital Partners. Ce nouveau tour de table consolide un premier tour qui avait déjà permis de lever 920 000 euros en décembre 2017 avec l'entrée d'ACE Management et de M-Capital Partners.

 

Ouverture d'une filiale aux USA et des projets en Chine

L'ambition est à la fois d'accompagner ses grands clients à l'international et d'amplifier son déploiement commercial via des partenariats avec des intégrateurs. Des premiers contrats ont ainsi été signés avec des sociétés d'ingénierie, dont Assystem et Sopra et des spécialistes de la logistique, dont Nexess. Une stratégie payante qui a permis à Uwinloc de gagner des marchés en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Espagne, en Suisse, mais aussi aux USA, où la création d'une filiale avec l'ouverture d'un premier bureau en Californie est prévue dès 2018. L'étape suivante sera la Chine, où des premiers sites pilotes seront mis en service avant la fin de l'année et où l'implantation d'une nouvelle filiale est programmée pour 2019.

 

De nouveaux projets de R&D

"En parallèle, nous comptons poursuivre nos travaux de R&D, avec l'ambition d'aller vers de nouvelles étapes de miniaturisation", précise Eric Cariou. La start-up est notamment engagée dans des projets de recherche aux côtés du Laas-CNRS, à Toulouse. Depuis sa création, la société a déjà 5 brevets à son actif et ne compte pas en rester là. Basée à Blagnac, dans l'agglomération toulousaine, Uwinloc emploie actuellement une quarantaine de salariés. La société, qui table sur un chiffre d'affaires de 5 millions d'euros pour 2018, prévoit de créer une vingtaine d'emplois supplémentaires d'ici fin 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale