Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Vade lève 28 millions d'euros pour sa solution de sécurisation des e-mails

Levée de fonds Phishing, malware, ransomware… Vade propose une solution de détection des menaces cyber en temps réel pour les boites e-mails. La start-up du French Tech 120 lève 28 millions d'euros pour poursuivre le développement de sa solution.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Vade lève 28 millions d'euros pour sa solution de sécurisation des e-mails
Vade lève 28 millions d'euros pour sa solution de sécurisation des e-mails © Zan/Unsplash

Vade, pépite française de la cybersécurité, lève 28 millions d'euros. La start-up du French Tech 120 a annoncé cette levée de fonds le 31 mai 2022. Le tour de table a été bouclé auprès de Tikehau Ace Capital, l'Etat (French Tech Souveraineté), et Auriga Partners. Vade est encore en recherche de fonds puisqu'elle assure vouloir procéder à un nouveau tour de table plus conséquent dans les mois à venir. Elle a précédemment levé 140 millions d'euros en 2019.
 

Détection en temps réel

Vade s'est spécialisé dans la sécurisation des boites e-mails. La start-up propose un outil de détection et de réponse aux menaces en temps réel. Phishing, spear phishing, malwares et ransomwares sont détectés automatiquement. La start-up assure que sa solution utilise "l'intelligence artificielle et les données d'un milliard de messageries afin de bloquer les attaques ciblées et novatrices dès le premier email." Sa solution SaaS de cybersécurité peut s'utiliser en tant que solution native basée sur des API pour Microsoft 365, ou comme des API extensibles et peu volumineuses pour les SOC.

Vade s'adresse tout particulièrement aux fournisseurs d'accès Internet (FAI) et aux Managed Services Provider (MSP, des sociétés de services informatiques) afin qu'ils puissent protéger leurs utilisateurs, que sont les particuliers ou les PME, contre les menaces cyber par e-mails. Vade entend développer de nouvelles solutions pour les Managed Security Service Provider (MSSP, qui facilite la gestion des services de sécurité pour l'utilisateur final).

80 recrutements

Le renforcement du télétravail a conduit les entreprises à se poser des questions sur la sécurité des communications professionnelles. Un questionnement accru par la guerre en Ukraine et les menaces cyber. "Le télétravail est désormais partout, même si la pandémie est derrière nous, et la cybersécurité fait donc partie des priorités de la plupart des professionnels", explique Georges Lotigier, le PDG de Vade. Une aubaine pour la pépite qui entend séduire encore plus de clients.

Aujourd'hui la start-up protège un milliard de messageries dans le monde. Elle analyse 100 milliards d'e-mails et bloque 10 milliards d'éléments par jour. Vade entend poursuivre son expansion internationale, avec un focus particulier sur l'Amérique du Nord et l'Asie. Elle compte près de 200 employés et prévoit 80 recrutements d'ici la fin de l'année.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.