Varjo lève 45,7 millions d'euros afin d'accélérer le développement de ses casques XR pour l'industrie

Varjo vient de boucler une levée de fonds de 45,7 millions d'euros qui va lui permettre d'accélérer le développement et la commercialisation de ses casques de réalité virtuelle et augmentée. La start-up finlandaise se spécialise dans les casques de pointe à destination des grands industriels comme Volvo Cars, Boeing ou Siemens.

Partager
Varjo lève 45,7 millions d'euros afin d'accélérer le développement de ses casques XR pour l'industrie

La start-up finlandaise Varjo, spécialisée dans les casques de réalité virtuelle pour l'entreprise, annonce une levée de fonds de série C de 45,7 millions d'euros ce 12 août. Tesi, NordicNinja et Swisscanto Invest font partie des nouveaux investisseurs à rejoindre le capital de l'entreprise, accompagnés durant ce tour de table par plusieurs investisseurs existants dont Lifeline Ventures, Atomico, EQT Ventures et Volvo Cars Tech Fund.

Timo Toikkanen, jusqu'ici président et COO de la start-up, devient CEO à la place de Niko Eiden, qui prend le poste de CXO. Il s'agit du second changement de dirigeant pour Varjo, Niko Eiden ayant remplacé Urho Konttori (désormais CPO) à ce poste en 2019. Ils sont tous les trois des fondateurs de Varjo, s'étant rencontrés lorsqu'ils travaillaient chez Nokia. Ce nouvel influx de fonds porte le montant levé par Varjo jusqu'ici à plus de 100 millions de dollars. Il va lui servir à accélérer ses ventes à l'international et à poursuivre le développement de nouveaux produits de réalité virtuelle et augmentée.

Des produits dédiés aux grands industriels
Varjo se positionne sur une niche de marché pour les grandes entreprises avec un casque VR très haut de gamme dont le système de double écran permet d'avoir une zone centrale particulièrement nette. Il est vendu entre 6000 et 7000 euros hors taxe suivant le modèle, somme à laquelle s'ajoute une licence de 1000 euros. Un module externe baptisé XR-1 permet par ailleurs de faire de la réalité augmentée par video passthrough, c'est-à-dire à l'aide de caméras qui retranscrivent ce qu'elles voient sur les écrans du casque.

Varjo compte parmi ses clients plusieurs grands industriels dont Volvo Cars, Boeing, Audi et Siemens. Elle indique avoir aussi récemment acquis des contrats avec Kia et Lockheed Martin. "Nous enregistrons une demande considérable pour les cas d'usage de réalité virtuelle et augmentée, en particulier dû au fait qu'une grande partie du monde continue de travailler à distance," a déclaré Timo Toikkanen par voie de communiqué. La start-up est désormais présente dans plus de 40 pays, dont la France par le biais du revendeur Immersion.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS