Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Varjo sort deux nouvelles versions de son casque VR pour les pros

Varjo ne se repose pas sur ses lauriers. La start-up finlandaise sort deux nouveaux casques de réalité virtuelle très haute résolution à destination des entreprises. Ils bénéficient désormais d'une compatibilité native avec l'écosystème SteamVR et d'une capacité de suivi des mains.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Varjo sort deux nouvelles versions de son casque VR pour les pros
Varjo sort deux nouvelles versions de son casque VR pour les pros © Varjo

La start-up finlandaise Varjo a annoncé la nouvelle génération de son casque de réalité virtuelle le 15 octobre. Elle est incarnée par deux nouveaux produits : les Varjo VR-2 et VR-2 Pro. Ils arrivent sur le marché à peine 6 mois après le premier modèle commercial de la marque, le VR-1, et ne présentent donc que des améliorations limitées par rapport à ce dernier.

 

Compatibilité SteamVR...

Le module de suivi des yeux (développé en interne par Varjo) est désormais plus rapide et précis. Le système de double écran a été affiné pour garantir une meilleure constance entre la colorimétrie de l'écran central et de l'écran périphérique. Mais la grande nouveauté mise en avant par Varjo est la compatibilité avec les applications SteamVR. Le VR-1 utilisait déjà le système de tracking de Valve mais n'était jusqu'à présent pas compatible par défaut avec l'écosystème, les applications devaient être adaptées spécifiquement.

 

...Et hand tracking grâce à Ultraleap

Autre nouveauté : le VR-2 Pro se doit doter de capacités de "hand tracking", c'est-à-dire de suivi en temps réel du déplacement des mains dans l'espace. Cette fonctionnalité est rendue possible grâce à l'ajout d'un module Ultraleap (résultat du rachat de Leap Motion par Ultrahaptics). Si le Varjo VR-1 est destiné à être remplacé par le VR-2, le module XR-1 ne devrait pas disparaître. Varjo n'a cependant pas précisé s'il sera adapté pour le VR-2.

 

Les Varjo VR-2 et VR-2 Pro sont destinés exclusivement aux professionnels (pour le design industriel, l'architecture...) et seront vendus respectivement 5790 euros et 6990 euros hors taxe, sommes auxquelles il faut rajouter une licence obligatoire vendue 995 euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media