Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Apple rachète la start-up spécialisée dans le véhicule autonome Drive.ai

Vu ailleurs Apple a racheté la start-up Drive.ai qui cherche à développer une plate-forme de conduite autonome et des techniques de communication du véhicule avec son environnement.
mis à jour le 26 juin 2019 à 10H13
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Apple rachète la start-up spécialisée dans le véhicule autonome Drive.ai
Apple rachète la start-up spécialisée dans le véhicule autonome Drive.ai © Drive.ai/DR

Les rumeurs allaient bon train dans la presse américaine depuis quelques semaines. L'annonce est désormais officielle. Apple a annoncé mardi 25 juin 2019 avoir racheté Drive.ai, une start-up californienne cherchant à développer une plate-forme de conduite autonome qui soit évolutive et puisse être intégrée sur une grande variété de véhicules.

 

Au-delà de cette technologie, le site spécialisé The Information affirmait qu'Apple était plus intéressé par les équipes de la start-up qui comptait plus d'une centaine d'employés et dont les fondateurs viennent du laboratoire d'intelligence artificielle de l'Université de Stanford. Cinq employés de Drive.ai précisent déjà sur leur compte LinkedIn travailler chez Apple, précise le San Francisco Chronicle qui a repéré l'annonce officielle le premier via l'avis de fermeture déposé par Drive.ai auprès des autorités californiennes. Mais ni Apple ni Drive.ai ne souhaitent communiquer de plus amples détails sur cette annonce.

 

Développement de techniques de communication

Au-delà de la plate-forme de conduite autonome, les équipes de Drive.ai cherchaient aussi à développer des techniques de communication simples afin que ses véhicules autonomes puissent communiquer avec les autres personnes occupant la chaussée. Ses véhicules utilisés dans des pilotes menés à Frisco et Arlington (Texas, Etats-Unis) sont équipés de panneaux de signalisation afin d'informer les automobilistes du projet. Peints en orange afin d'être rapidement indentifiables, les véhicules sont agrémentés de quatre écrans informant les automobilistes, piétons et cyclistes de ses intentions.

 

Apple travaille très discrètement depuis de nombreuses années sur le développement des véhicules autonomes. Au fil des ans, la société a revu ses ambitions à la baisse. Au départ, Apple voulait révolutionner l'industrie automobile en concevant elle-même son propre véhicule autonome avant de se concentrer uniquement sur la partie software. En début d'année, la firme à la pomme aurait supprimé 200 postes au sein de l'équipe travaillant sur ce projet – connu sous le nom de code "Project Titan". Mais en parallèle, Apple continue d'embaucher des personnalités qualifiées comme Doug Field et Bob Mansfield. Preuve que la firme de Cupertino n'abandonne pas son projet de véhicule autonome.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media