Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Véhicules autonomes : Delphi et Valeo en avance sur les constructeurs auto

L'équipementier automobile américain Delphi a annoncé en ce début de semaine lancer une flotte de taxis autonomes à Singapour. De son côté le français Valeo a initié le tour des Etats-Unis de sa voiture sans conducteur le 1er août. Des démonstrations de force de la part de ces sous-traitants qui en disent long sur leurs ambitions... et doivent inquiéter leurs clients, les constructeurs auto.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Véhicules autonomes : Delphi et Valeo en avance sur les constructeurs auto
Un taxi autonome Delphi à Singapour. © Delphi

L'équipementier automobile américain Delphi va lancer une flotte de taxis autonomes dans un quartier d'affaires de Singapour, rapportait la BBC ce 2 août. Si, pour commencer, des chauffeurs seront toujours à bord pour éviter tout problème, ils quitteront peu à peu les Audi Q5 modifiés par l'équipementier d'ici à 2019. Delphi compte mettre en place des programmes similaires en Europe et aux États-Unis dès cette année. A terme, il souhaiterait proposer une appli de réservation de courses aussi simple que celle d'Uber ou de Lyft et faire tomber le tarif ainsi de 3 dollars par mile (1,6 km) aujourd'hui à 90 cents.

 

Concurrent de ses clients

Après la traversée des Etats-Unis d'Ouest en Est déjà réalisée l'année dernière, c'est une étape supplémentaire que franchit ainsi l'un des principaux sous-traitants de GM et de Ford. Delphi montre ainsi qu'il peut faire jeu égal avec ses grands donneurs d'ordre. Un pari risqué selon David Silver, ex-ingénieur "véhicule autonome" chez Ford, désormais enseignant sur le sujet sur la plateforme Udacity.  Selon lui Delphi pourrait perdre des clients, le considérant désormais comme un concurrent.

 

En France, l'équipementier Valeo fait aussi régulièrement parler de lui sur le sujet depuis sa présence très remarquée au CES 2014. L'an dernier, le français a présenté, toujours à Las Vegas, son Cruise4U, une Golf modifié par ses soins pour pouvoir se passer de conducteur.  L'engin, dans une nouvelle version embarquant la technologie de l'israélien Mobileye montrée à Bordeaux en septembre dernier, a déjà parcouru 10000 kilomètres sur les routes françaises. Et il vient de s'élancer depuis San Francisco, ce 1er août, dans un tour des Etats-Unis qui doit durer et mois et demi et au cours duquel il doit avaler 21000 kilomètres de bitume. 


De grandes ambitions

Jacques Aschenbroich, avait déjà été très clair sur ses ambitions sur le véhicule autonome dans un entretien qu'il nous avait accordé en avril 2015 : "La filière du véhicule autonome, c’est nous !", avait lancé le PDG de Valeo.

 

La course à la maitrise du marché des voitures autonomes est lancée, et entre les velléités dUberde Google et les démonstrations de force des équipementiers, il n'est pas certains que les constructeurs automobiles la gagnent.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale