Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Verbit lève 157 millions de dollars pour sa technologie de transcription automatique

Levée de fonds La start-up Verbit, spécialisée dans la transcription automatique, rejoint le cercle très fermé des licornes grâce à une nouvelle levée de 157 millions d'euros. La société utilise l'intelligence artificielle pour retranscrire des éléments audio et vidéo sous forme de texte. Elle souhaite désormais embaucher davantage et préparer son entrée en bourse.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Verbit lève 157 millions de dollars pour sa technologie de transcription automatique
Verbit lève 157 millions de dollars pour sa technologie de transcription automatique © Adobe

Verbit, une start-up spécialisée dans la transcription assistée par ordinateur, a annoncé aujourd'hui la clôture d'un tour de table de série D d'un montant de 157 millions de dollars. Grâce à ce financement, elle décroche le statut de licorne puisqu'elle est désormais valorisée à plus d'un milliard, indique son CEO Tom Livne.

Ce tour de table permettra à Verbit de soutenir ses efforts en matière de R&D et recruter 200 nouveaux employés. Le capital soutiendra également l'expansion géographique de la société qui se prépare à une introduction en bourse. Fondée en 2017, Verbit s'illustre dans le domaine de la reconnaissance vocale et de la transcription assistée. La société permet entre autres de rendre les contenus vidéo et audio accessibles à tous grâce à ses solutions de sous-titrage et de transcription alimentées par l'IA.

Une demande en hausse
C'est un marché en plein essor qui est d'ores et déjà estimé à plus de 30 milliards de dollars. "Le passage au travail à distance et l'accélération de la numérisation dans le contexte de la pandémie ont été un catalyseur majeur et ont contribué au développement déjà rapide de Verbit", a déclaré Tom Livne, CEO et fondateur de Verbit, dans un communiqué de presse.

On estime qu'une personne sur cinq aux États-Unis interagit quotidiennement avec une enceinte intelligente et que la part des recherches Google effectuées par la voix dans le pays a récemment dépassé 30 %. Le marché de la reconnaissance et de la transcription vocale a de beaux jours devant lui grâce à une demande constante dans les secteurs de la banque, de la santé et de l'automobile. "Ce nouveau financement permettra aux équipes de Verbit de mieux servir les universités, les agences juridiques, les entreprises et les entités médiatiques utilisant la plateforme", a conclu le CEO.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.